mik dupont UA-70672535-1

01/10/2014

Les "intouchables"

ulb.jpgIl n'y donc pas que dans le monde politique qu'on fait sauter les petits fusibles.  Dans le monde académique aussi. Ainsi le prouve, cette amusante anecdote du président du CA de l’ULB, Alain Delchambre qui a lu son discours, ce 19 septembre, à l’occasion de la rentrée académique. L'embêtant c'est que "son" discours était celui que lui avait écrit un "collaborateur" qui a plagié un discours de Chirac (entendez bien évidemment un "collaborateur" de ce dernier). Le pauvre rédacteur est donc congédié pour son oubli de ne point avoir cité ses sources! Pas question de sanctionner le très honorable lecteur! L'incident est déclaré clos…

Il en va souvent de même pour tous les discours des "grands", composés presque toujours et entièrement pas des subalternes, qui sont pourtant nettement moins payés que les bonzes …

Comme dirait Ardisson, la vie est injuste… Et dire que le pauvre étudiant est renvoyé immédiatement s'il se rend coupable  de plagiat. Cherchez l'erreur…

23:21 Écrit par mik | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.