mik dupont UA-70672535-1

04/10/2014

Négociations gouvernementales.

protest parade.pngNous aurions tort de croire que les négociations ne sont que des négociations de places ministérielles à pourvoir. Cette lutte des places est évidemment très présente, mais à côté d'elle, il y a bel et bien une question de programme. Chaque parti tente d'obtenir un maximum pour satisfaire ses chapelles bien plus que ce qu'il a promis à son électorat. Chaque parti subit les pressions de groupes et lobbies externes. Dans la suédoise, nul doute que le patronat fait pression, tout comme les groupes financiers et trouve dans cette alliance des partenaires plus compréhensifs et plus enclins à les suivre que dans un gouvernement où la "gauche" est présente. Il faut évidemment relativiser. Nous avons constaté que le précédent gouvernement a vite viré dans une politique de droite et lâché son électorat, tout en ne cessant de proclamer qu'avec le PS on évitait le pire. La stratégie du monde financier l'emporte souvent sur celle du monde des travailleurs. Elle divise subtilement celui-ci. Les rapports privilégiés de la FGTB avec le PS sert d'amortisseur pour faire passer des réformes imbuvables. Nous le voyons encore aujourd'hui, avec la montée de ce syndicat dénonçant haut et fort son opposition à ce qu'on sait des projets du futur gouvernement fédéral, mais mettant une énorme sourdine sur l'austérité, baptisée de simple rigueur par le gouvernement wallon.

Dans la coalition kamikaze, les observateurs ont raison d'y voir un CDNV très partagé entre son aile gauche et droite.  Tous s'accordent à dire que ce parti est très dur en négociation et a un sens très modéré de la loyauté. Nul doute que ce parti a pour principal objectif l'affaiblissement de la NVA qui a fait de lui un parti croupion de la Flandre

Tout ce jeu politicien ignore la réalité concrète du quotidien des citoyens. Tout est vu sous l'angle de dossiers et des intérêts de groupes à protéger.

Il est temps pour nous de nous manifester. Il est temps de prévenir que nous lutterons activement contre toute mesure antisociale.

Il faut que la protest parade de dimanche prochain soit un succès auquel devra succéder d'autres actions de résistance.

09:09 Écrit par mik | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.