mik dupont UA-70672535-1

09/10/2014

Quand les "grands" ont l'art de faire sauter les "petits" fusibles.

Moreau.jpgOh que c'est bien joué encore. Ainsi le maître de TECTEO va encore pouvoir "s'en tirer" dans la très louche histoire d'une indemnisation d'un sinistre causé par une de ses propriétés sur celle de ses voisins (des dégâts pour la modique somme de plus de 53.000 euros). Voilà que le sieur Moreau n'était pas couvert pour ce type de sinistre. Embêtant, mais quand on a du pouvoir, pas grave, on s'en tire toujours. Un contrat est donc rédigé après coup.  Il reprend la période de l’accident et les deux préjudiciés sont alors indemnisés par Ethias! Zut, voilà que l'affaire est révélée… Pas grave, la porte de sortie est vite trouvée. Selon lui, lors du traitement du sinistre, il est apparu qu’un problème interne et administratif était survenu dans la gestion de ses contrats au sein d’Ethias et que le gestionnaire des dossiers de Monsieur Stéphane Moreau n’avait pas formalisé les démarches auxquelles il s’était engagé. A savoir répondre à la demande de Monsieur Moreau, de lui fournir une couverture complète pour le terrain sinistré situé à Ans. La bonne couverture n’aurait pas été activée. Ethias a alors décidé de faire un geste commercial et de couvrir le sinistre. ( cf. la Libre Belgique).

Voilà donc le fusible trouvé. Pauvre gestionnaire d'Ethias!

L'affaire sera sans doute classée sans suite. " Selon que vous serez puissant ou misérable Les jugements de cour vous rendront blanc ou noir. »  Monsieur Moreau s'en sortira donc blanchi. On est si bien chez Voo!

21:22 Écrit par mik | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.