mik dupont UA-70672535-1

16/10/2014

La drache

parapluie.pngAinsi papillon rouge ose parler de la drache que nous allons recevoir du nouveau gouvernement. De la part de celui qui a provoqué l'orage, ça ne manque pas d'éclairs! Bien relayé par les médias qui ignorent ( ou presque) les autres acteurs de l'opposition, le dit-défenseur des faibles, de la veuve et de l'orphelin, bien protégé avec ses "camarades" par le parapluie des nantis, tente de se refaire une virginité. Après avoir employé et manipulé le débat historique, oubliant que comme pré-formateur en 2010, il avait marqué son intérêt pour l'amnistie "comme geste de pacification utile dans les négociations à venir", le même tente de se draper d'une toge démocratique qu'il n'a fait que trahir dans ses hautes responsabilités. Il en est aujourd'hui à crier au loup en massacrant un budget qu'il aurait sans doute réussi à faire approuver tout en étant très proche de celui aujourd'hui vu comme scandaleux.

La préservation de la mémoire réclamée avec raison pour les criminels et collabos fascistes devrait se doubler pour les actions de son gouvernement à la solde du monde financier, du libre marché, de la compétitivité et tutti quanti.

Les citoyens lucides et engagés ne manqueront pas d'y faire régulièrement référence en le plaçant sous la douche de ses propres mesures. Les parapluies rouges ouverts maintenant restent très percés et ne protègent de rien. Un seul rouge convenant à ce Monsieur et à sa cour, est celui de la honte de la trahison.

Notre rouge, à nous, sera celui de colère, de la vraie et pas du simulacre de la sienne dont nous pouvons nous passer. Pour la drache, que Sieur papillon ferme son parapluie et sa….  J'enrage!

 

21:19 Écrit par mik | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.