mik dupont UA-70672535-1

20/10/2014

Le nouveau look de Charles Michel.

ch michel.pngRevêtu de sa tenue de premier ministre, le Charlot a sorti discrètement ses plumes de paon. L'hypocrisie bleue n'a d'égale que celle du PS redevenu rouge vif. Invité hier par Pascal Vrébost, il a tenté de se montrer au-dessus de la mêlée. Les mesures de son gouvernement seraient donc très sociales. L'emploi sera sauvé et augmentera grâce à la baisse des charges patronales. La recette de la formule n'a jamais réussi. Les cadeaux fiscaux aux entreprises n'ont jamais servi qu'à augmenter le profit des actionnaires, mais jamais l'emploi. Le filou assure d'ailleurs ses arrières en déclarant que cette augmentation de l'emploi dépendra évidemment de la conjoncture économique de l'Europe. Quand on connait le recul allemand, nous savons à quoi nous attendre.  Le valet du patronat, qui trouve maintenant qu'un saut d'index n'est pas suffisant, tend la main pour une concertation sociale. Le comble. On bétonne un accord avec des tas de projets  bien précis de lois antisociales et puis on se dit ouvert à la négociation.

Subtilement, l'ex maître du MR justifie son changement de position sur l'âge de la pension par un super rapport récent d'experts porté par un ex ministre socialiste. Bien vu. J'aime d'ailleurs la remarque pertinente de Raoul Hedebouw lorsqu'il déclare que si de nos jours nous vivons plus vieux, c'est justement parce que nous travaillons moins que dans le siècle passé. Et si le docteur Baclène, ministre des pensions et député depuis belle lurette, affirme que ses patients calidifontains âgés (qui ne doivent pas être très nombreux et sont des bourgeois bien nantis) sont encore bien portants, les maisons médicales du peuple, fortes de leur pratique de santé dans la classe ouvrière, ne cessent de dénoncer l'inverse.

Non, Monsieur Michel. Votre fausse modestie et vos répétitions sur votre sens des responsabilités ne tromperont que les naïfs. Non seulement vous serez un des fossoyeurs de l'unité national du pays, avec votre alliance avec la NVA, mais vous serez aussi celui d'une sécurité sociale si durement acquise.

08:22 Écrit par mik | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.