mik dupont UA-70672535-1

31/10/2014

Un peu de ma vie dans la vie...

 

michel3.jpgJe ne sais si parfois vous ressentez aussi une lassitude face à la "bêtise" ou plus gentiment à la "légèreté" de ce que vous entendez dire autour de vous, de ce que vous lisez, y compris sur FB. Je me sens parfois comme un ovni sur cette planète. Je ne demande pas à tout le monde de suivre de près la politique (même si elle régit en bonne partie leur quotidien); de s'intéresser à des problématiques de société, de santé publique, de faim dans le monde; de ce qui sort en librairie, de ce qui se passe comme activités culturelles près de chez eux. Mais n'entendre  parler que des résultats de foot, que des ragots et rumeurs sur les voisins; que de ce que font enfants et petits-enfants, que des anecdotes people  style France Dimanche et Cie ou des papotages de quartier du genre: tel ou  telle a acheté ceci, s'habille comme ça, a pris des vacances ici ou là, que tel candidat a remporté une bête télé-réalité, etc.. etc...

Toute cette écoute arrive quelquefois  à me "tuer"! Que d'égocentrisme, que d'égoïsme, que d'individualisme. Et je ne parle pas des narcissiques pervers que j'ai bien eu soin d'écarter de mes relations autant familiales qu'amicales!

Je sais qu'il est plus facile parfois d'aimer le monde que son voisin, de s'émouvoir de la misère sur la planète tout en ignorant le clochard sous sa porte, mais  est-ce un bonheur et une valeur de vie de s'enfermer dans sa petite bulle en ne la comparant qu'à celle des autres, souvent dans une espèce de compétitivité ou une  tentative d'affirmation et de reconnaissance de soi  au travers de sa sphère privée dont d'ailleurs la plupart de vos interlocuteurs se montrent faussement attentifs, si ce n'est pas simple ( ou malsaine) curiosité?

Il m'arrive d'avoir une overdose des " c'est comme moi", des "je" et des "je"! Alors je vais un peu évacuer aussi de mon "je" !

Malgré mon impression d'être un ovni, je fais la cuisine (assez bien), je nettoie mon appartement ( moins bien qu'une femme), je change régulièrement la couette sur mon lit, je reçois amis et famille, j'aime faire le rigolo avec mes petits-enfants et je suis attentivement leurs résultats scolaires ( sont supers); j'ai souvent des problèmes de constipation; j'écoute ma vieille voisine, même quand elle vient pleurer chez moi parce qu'elle ne fait pas assez pipi et croit en mourir; je lis assez bien, surtout des articles, mais aussi des bouquins de tout genre, y compris des romans. Je suis souvent sur mon ordi, je lui écris ( lol),  je participe à des activités du PTB, je vais assez souvent au cinéma. J'ai un ami qui aime le foot et je regarde parfois avec lui des matchs; je vois souvent ma sœur et l'invite au théâtre, resto, concert et j'écoute ses futilités et autres choses plus sérieuses. Je garde le petit chien de ma fille lors de ses vacances, etc, etc… MDR. Ah oui, j'aide souvent encore des étudiants.

Bon, intéressant, non? Pour un ovni, au fond, je fais ce que le commun des mortels fait! Mais j'aime encore apprendre, alors je lis, je décode l'information, je me passionne pour ce qui est politique, sociologique, psychologique, historique, je milite pour certaines causes et surtout j'aime écrire pour mettre de l'ordre dans le bordel de mes idées! Et puis et puis, j'aime beaucoup la solitude, le silence autant que les sorties.

Assez parler de moi! La vie privée doit le rester et les jardins secrets bien gardés. Je voulais simplement mettre des mots sur mon overdose d'écoute de futilités qui tissent bien entendu la vie, la rend plus ou moins agréable, mais ne la remplit pas et entraine souvent la déprime.

Je ne suis pas en tout cas atteint du syndrome du nid vide. Le mien est toujours bien rempli et je me lève chaque jour ( tôt) avec bonne humeur et heureux de ne plus avoir la contrainte d'un boulot ( même si j'ai toujours aimé ceux que j'ai eu). Je me couche (tard) avec la même bonne humeur en m'endormant très vite! Je connais des souffrances, des doutes, des regrets ( rares), mais je ne connais jamais l'ennui.

Je ne sais si je suis utile ou non. L'inutilité peut d'ailleurs être très utile. Les irremplaçables peuplent les cimetières et cela n'empêche pas le monde de tourner. Bien remplir l'éphémère vaut parfois mieux que de s'entêter à vouloir l'éternité.  Chercher l'extraordinaire dans l'ordinaire offre souvent bien des découvertes passionnantes!

Voilà, fin de  mon élucubration du jour, spontanée et sans grand style.  Je vous salue bien! Et surtout faites votre vie comme vous l'entendez... et merci de vos partages.

 

20:10 Écrit par mik | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

Et bien voyez-vous, de savoir qu'un O.V.N.I peut mener une vie " comme tout le monde" ça me rassure et vos billets auront sans doute encore plus d'intérêt pour moi ...

Écrit par : May | 01/11/2014

Merci May. Cela me touche.

Écrit par : Mik | 02/11/2014

Les commentaires sont fermés.