mik dupont UA-70672535-1

15/11/2014

Lutgen réélu à la tête du cdH

Lutgen.jpgSans grande surprise, voici donc Benoît Lutgen réélu avec un gros score ( presque stalinien!) à la tête d'un parti qui semble n'avoir pas encore compris que son projet date d'un autre siècle. A force de vouloir concilier capitalisme et socialisme, le mettant ainsi en position arriviste de partager les fruits d'un pouvoir dans des alliances tantôt à gauche, tantôt à droite, son président s'en prend à une gauche excessive et une droite de plus en plus brutale. L'alternative de bon chrétien de vouloir maintenir l'église au milieu du village a pourtant démontré que le citoyen se fait rare dans la fréquentation de ces sanctuaires, à l'image de la chute constante de ce parti.

Si sa fermeté ardennaise de ne point s'allier avec la NVA lui fait honneur, la politique économique menée à la région et à la communauté française n'offre cependant pas une véritable alternative à celle menée au fédéral.

L'apparent paradoxe de se coller  en permanence au PS n'a rien d'étonnant. Cette complicité résulte de sa foi dans un capitalisme mesuré, tandis que le PS a perdu sa croyance dans la lutte des classes pour rallier ce même capitalisme estimé incontournable. L'un a perdu sa façade d'église et l'autre ses maisons du peuple.

L'humanisme dont se targue  le parti centriste ressemble fort à un angélisme qui croit encore à une collaboration de classes où au final les pauvres restent pauvres, mais avec une aumône accordée par une petite collecte auprès des culpabilisés du capitalisme. Cette "générosité" bien sympathique, non seulement ne fait plus recette, sinon chez quelques pratiquants de la sainte charité, mais moins sympathique, empêche tout changement d'une injustice distributive croissante. La dite ardeur d'avance de sa province agricole a pris un fameux retard. Même les agriculteurs, comme encore entendus hier, quittent la solitude des fermes pour rejoindre la solidarité des travailleurs.

Ayant encore quelques traces de son éducation chrétienne, et restant un humaniste convaincu mais différent de lui,  je lui souhaite néanmoins un heureux nouveau mandat!

06:06 Écrit par mik | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.