mik dupont UA-70672535-1

14/12/2014

Ecolo en recherche de présidence.

ecolo.jpgA défaut de ne point avoir trouvé la bonne voie pour défendre une politique écologique liée à un développement économique capitaliste meurtrière de notre environnement, le duo Emily Hoyos-Olivier Deleuze, qui prenait le relais du populaire curé vert et bobo rouge Jean-Michel Javaux a donc décidé d'abandonner les rennes du parti. A force de s'allier à des compromis et à vouloir sauvegarder quelques fauteuils ministériels confortables, Ecolo s'est brûlé les ailes aux dernières élections. A tout péché miséricorde, mais avouons qu'il était bien mortel ce péché de gourmandise du pouvoir. Alors que son mouvement a été à l'origine d'une prise de conscience des problèmes écologiques de notre planète et de la nécessité d'y apporter des solutions, n'a-t-il pas commis la grave erreur en tant que parti politique, de ne fonctionner qu'à la manière d'une démocratie représentative? Tomber dans ce piège était s'enfermer dans lieux illusoires de décisions et abandonner le combat véritable qui ne peut venir que de la base populaire. Une politique alternative ne peut se contenter d'une bataille d'obtention de sièges. Voilà d'ailleurs qui devrait servir d'enseignement au PTB qui heureusement semble l'avoir bien compris. Remporter un succès important dans sa représentation au Parlement, sans maintenir un contact permanent avec "la rue" est une parte d'âme de la gauche.

 

Le goupillon d'une gauche chrétienne si bien tenu par le prédécesseur Javaux, n'avait pas suffi à calmer les divisions internes d'un parti ne sachant plus bien comment se situer. La preuve en étant sa division de vote sur le traité européen d'austérité.

 

Je crains fort que l'enjeu d'une nouvelle présidence ne soit, à l'image d'autres partis traditionnels, une bataille de loups verts qu'on tentera de faire paraitre comme un renouveau de pensée et de stratégie.

 

Les grenouilles de privilèges devront faire face à celles qui en détiennent déjà…Car dans ce parti, la lutte des places a aussi remplacé la lutte des classes!

 

 

 

 

 

 

 

10:09 Écrit par mik | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.