mik dupont UA-70672535-1

28/12/2014

Téléphonie, internet: le privé et le public nous plument.

internet.jpgCe n'est évidemment pas le gouvernement actuel qui va s'imposer pour réguler un marché privé juteux.

Yves Genin, professeur émérite UCL, souligne avec justesse, dans la LLB de ce jour, le surcoût astronomique que paie le belge  par rapport à son voisin français.  La faute, souligne-t-il, à un marché des télécommunications dominé par trois acteurs.

La libéralisation de grands secteurs économiques, annoncé comme bénéfique au consommateur, est l'escroquerie du capitalisme libéral. Le monopole de l'Etat est subtilement remplacé par un monopole privé. Les télécommunications, tout comme l'électricité, etc. en sont des preuves. Dans les faits, les grands opérateurs s'arrangent pour garder un prix planché qui leur rapportent gros, y compris l’Etat belge, l’actionnaire majoritaire chez Proximus, bénéficie de ce fait de dividendes plantureux. Il faut donc aussi mieux contrôler le public. Quand on regarde Tecteo société coopérative intercommunale, devenue en partie société anonyme,  qui détient Voo, comment ne pas se scandaliser, par exemple,  du salaire mirobolant de Stéphane Moreau, le tout-puissant patron et par ailleurs bourgmestre d'Ans?

On ne s'étonnera donc pas, comme le fait le professeur, de l'inertie des partis politiques, de gauche comme de droite, en la matière. La poule aux d'or rapporte aussi bien aux défenseurs libéraux de la privatisation qu'aux petits copains socialistes.

Personne ne semble très préoccupé de faire bouger les choses. Seul Test-achat semble réagir. C'est bien insuffisant.  Il est à espérer que la "gauche de la gauche" jette un jour le pavé dans la mare de ce marché biaisé. Il y va aujourd'hui du portefeuille de nous tous et non des seuls nantis.

http://www.lalibre.be/debats/opinions/triple-play-ou-triple-arnaque-549c2362357028b5e9ab7968#7689a

 

09:29 Écrit par mik | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

1. "... le surcoût astronomique que paie le belge par rapport à son français." N'auriez-vous pas oublié un mot ? "voisin" ?
2. prix plancher et non planché
3. le pavé dans la mare et non la marre.

Sans rancune ?

Écrit par : William | 29/12/2014

Merci, William, j'aime toujours qu'on me signale mes fautes. Voilà qui est corrigé.

Écrit par : mik | 03/01/2015

Les commentaires sont fermés.