mik dupont UA-70672535-1

11/01/2015

Trop beau pour être vrai

manif 11.jpgJe peux me réjouir de voir une mobilisation citoyenne aussi forte. Bravo à tous ces manifestants osant, pour beaucoup d'entre eux, descendre dans la rue pour la première fois pour défendre ce pilier de démocratie qu'est la liberté d'expression. Ceci dit et salué, je ne peux m'empêcher de me poser cette question: Faire avaler que les travailleurs, les bourgeois, les patrons, les politiciens professionnels auraient des intérêts communs n'est-elle pas une grossière et dangereuse mystification? Voir tant de chefs d'Etat montrer ostensiblement leur présence, alors même qu'ils ne sont pas les champions (c'est le moins qu'on puise dire) de cette protection ne démontre-t-il pas cette récupération citoyenne au profit des gouvernements qui veulent avant tout une politique sécuritaire, non seulement pour faire face au terrorisme, mais bien plus encore pour cadenasser ce qui leur serait opposé et hostile.

Cette énorme mobilisation ne justifiera-t-elle  pas de nouvelles guerres hégémoniques qui n'ont rien à cirer avec les droits humains fondamentaux? Je ne sais si des généraux de l’OTAN, des employés de la CIA s'étaient mêlés à la foule, mais ils devaient se réjouir des confusions citoyennes. Si Marine Le Pen n'était pas la bienvenue, il y avait certainement des nostalgiques des colonies, des fascistes et des intégristes catholiques. Ils criaient pourtant tous "je suis Charlie"! Mais pour moi et d'autres la démocratie n'est pas une unanimité de slogans. La démocratie est un système qui fait de nous des êtres qui réfléchissent au-delà des clichés imposés par un climat émotionnel. La démocratie est autre chose que celle dictée par des présidents qui jurent encore sur la bible ou autre livre sacré et n'ont de religion que le bien de l'actionnaire pour qui ils sont prêts à mettre le monde à feu et à sang.

Non, je ne peux marcher, presque main dans la main, avec des Hollande, des Michel et tous les dirigeants européens qui détricotent une autre sécurité, la sociale, aussi importante pourtant parce qu'il y va de la vie, y compris physique, de nombreux citoyens. Il y a des suicides chaque jour dont des salariés qui vivent l’enfer au travail et des chômeurs en fin de droit sans aucun espoir sans parler des SDF et tous ceux qui sont dans la misère et la maladie.

Je ne comprends donc pas, malgré leur bonne foi et sincère combat, la présence de la gauche dans ces manifestations, plus encore évidemment à celle de Paris. Je suis déçu du revirement de Mélenchon, qui finalement, contrairement à ce que j'écrivais, était présent.

Les télés capitalistes nous déversent des heures de programme pour faire peur, le font-elle de la même manière pour parler des licenciements des grèves et autres?

Il est beau de clamer le droit à la culture, mais à laquelle? Celle du Mac Do, de TF1, de Coca Cola? Il est beau de clamer les libertés de notre belle Europe, mais à côté de qui? De Mariano Rajoy,membre du Partido popular, & président du gouvernement espagnol, inspirateur de la « loi organique de sécurité citoyenne », connue sous le nom de « loi bâillon » qui interdit à tout citoyen espagnol de manifester en Espagne? A côté de Netanyahou le criminel?

Mais de qui se foutent-ils? En tout cas, pas question pour moi d'être la petite abeille entrant dans cette ruche de faux miel démocratique.

 

18:32 Écrit par mik | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.