mik dupont UA-70672535-1

12/01/2015

Une journée historique?

paris10.jpgL'ensemble de la presse s'est fait unanime pour souligner l'historicité de ce dimanche par le nombre impressionnant de personnes ayant participé aux manifestations contre la haine et le racisme. Indiscutablement, nous avons assisté ou participé à un des plus grands rassemblements jamais vu depuis très longtemps. Ceux qui veulent paralyser le monde en le divisant par des critères de religions, de races ont été mis en échec. Les extrémistes et les fanatiques en ont pris un fameux coup. La colombe de la paix, même déplumée par la présence de certains gouvernants, a trouvé un nouvel envol. Reste à voir aujourd'hui la longueur de son vol dans le temps. Nous pourrons le calculer par un recul de l'extrême droite, notamment en France du FN et ailleurs des partis d'extrême droite. L'émotionnel, la générosité du cœur parviendront-ils à convaincre la raison et l'individualisme du repli nationaliste? Rien n'est moins sûr. Quelques jours d'élan populaire ne changent pas des préjugés profondément ancrés. Le vrai combat ne fait que commencer. La pression de la rue, la conscientisation des injustices du monde et de son organisation devront se poursuivre sans relâche. La liberté d'expression  restera une illusion sans forcer au changement ceux qui la musèlent d'une façon ou d'une autre. Forcer nos dirigeants à appliquer la volonté des millions de manifestants ne se fera pas sans un combat quotidien. Il faudra aussi convaincre une partie de ces manifestants que la sécurité demandée ne se réduit pas à un accroissement d'une politique sécuritaire au niveau de la police et des forces de l'ordre. Lutter contre la radicalisation des croyances se fait aussi par les moyens donnés à l'éducation, à l'enseignement. L'ignorance intellectuelle, la pauvreté matérielle sont des vecteurs importants de violence et ne disparaissent pas par une multiplication de caméras de surveillance ou de forces de l'ordre. Les recrues du terrorisme se font presqu'exclusivement dans des milieux défavorisés, chez des jeunes en mal de vivre et en quête de sens et de reconnaissance. L'adhésion à des thèses religieuses obscurantistes se fait dans les cerveaux les moins développés et éclairés. Idem pour les thèses racistes.

Cette journée ne sera vraiment historique que dans la mesure où elle sera le début d'une autre politique européenne qui ne s'accorde que sur la seule valeur du profit à protéger. Et ça ce n'est pas gagné!  

 

08:07 Écrit par mik | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.