mik dupont UA-70672535-1

14/01/2015

Le yoyo des attachements politiques

hollande et valls.pngL'art politique, qui influe peu sur le cours du monde par comparaison au vrai détenteur de pouvoir qu'est la finance, semble  avoir bien exploité le drame de Charlie. Pour se refaire une virginité et augmenter  une popularité  en chute libre, Hollande et Valls ont joué violon avec une maîtrise et un talent dignes des plus grands musiciens. Les pauvres victimes innocentes ont été érigées en héros de France, avec discours  grandes éloquences, médailles de légion d'honneur, fanfares militaires, et tout un faste dont il n'est point certain qu'il facilite le deuil des proches. Les victimes, elles, en ignorent très probablement l'existence ou, s'il y a vie après la mort, doivent complètement s'en foutre!

Les très vivantes autorités françaises, par contre, ont réussi à redorer leur blason populaire. Le dernier sondage  fait remonter leur cote de popularité.   François Hollande a regagné 5 points pour atteindre 20% de confiance, d'après le baromètre TNS-Sofres pour le Figaro Magazine. Avec ce taux de confiance, le chef de l'Etat retrouve un niveau qu'il n'avait plus connu depuis avril 2014. L'action du couple exécutif Hollande-Valls dans la gestion des attentats est saluée par plus de 80% des Français, selon un sondage Harris Interactive pour LCP-Assemblée nationale.

Ainsi va l'opinion publique, manipulée et charmée par des shows morbides. Triste, très triste ce yoyo de sentiments, mais ainsi…

10:02 Écrit par mik | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.