mik dupont UA-70672535-1

26/01/2015

Rue-Parlement. Parlement-rue.

parlement gr.pngLes Grecs se sont exprimés par leurs nombreuses sorties dans la rue, bien avant les élections. Ce mouvement populaire de révolte s'est révélé payant dans les urnes. Il leur faudra maintenant ne point laisser carte blanche à leurs élus, même si ils se sentent proches d'eux et porteurs de leurs espoirs. Ces porteurs ont aujourd'hui ce qu'il faut pour changer le cap de l'austérité contre laquelle, jour après jour, manifestation après manifestation, ils se sont battus.

C'est une réponse claire à ceux qui prétendent que tout cela ne fait pas changer les situations. C'est une réponse à ceux qui trouvent les grèves inutiles. La solidarité est payante, pour autant qu'elle ne s'incarne pas dans l'éphémère émotionnel.

Raoul Hedebouw et le PTB ont fait de ce relais rue-parlement, parlement-rue, un pilier de leur programme, parce que simplement pilier d'une démocratie qui ne peut reposer que sur le seul parlementarisme.

Avec son alliance à un parti de droite, Syriza, pose un geste d'alliance qui étonne. Peut-être y trouve-t-il un allié fort qui au-delà des idéologies a un même objectif d'urgence: ouvrir la brèche la plus importante possible dans le dogme budgétaire imposé par l'Allemagne.

Nous verrons et soutiendrons un peuple courageux qui a osé s'écarter des partis traditionnels.

18:38 Écrit par mik | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.