mik dupont UA-70672535-1

09/02/2015

Des caisses vides de l'Etat face à des caisses pleines des banques

 

swist.jpgEtonnant, mais salutaire, de voir des journalistes d'investigation faire un boulot que l'administration fiscale, paralysée par les pistolets à bouchon que lui fournissent nos gouvernements face à une criminalité fiscale  armée de gros  gilets pare-balles, parvenir à mettre en lumière la vaste fraude à laquelle se livrent toutes une série de grosses entreprises et de très riches particuliers.

 

A l'heure de l'austérité, prêchée comme inéluctable, nous voyons que la chanson libérale n'est composée que par des gros groupes d'intérêts en quête d'échapper à la taxation que le citoyen ordinaire doit lui cracher. Le scandale est d'autant plus grand que par rapport à la fraude sociale elle représente un pourcentage bien supérieur. Préférer supprimer l'indispensable chez des chômeurs ou bénéficiaires de l'aide sociale et laisser courir en toute impunité ceux qui se gorgent de superflu relève non seulement de l'indécence mais simplement de l'injustice. Mais les juges politiques ont perdu leur intégrité. Ils préfèrent, au nom d'un principe capitaliste de compétitivité, absoudre ce qui est volé au bien-être de tous. Ils couvrent et préfèrent ne point trop regarder dans la poche des stars, des dictateurs, des trafiquants d’armes, des hommes politiques, de nombreux diamantaires anversois et d’étranges « femmes au foyer ».  Rien donc que pour notre pays  6,26 milliards de dollars, répartis dans 4.612 comptes bancaires ouverts aux noms de plus de 3.000 Belges ou de société-écrans appartenant à des Belges ont échappé à l'impôt! Et cela ne concerne que la banque HSBC Private Bank.

 

Etranger et perdu face à de nombreux et subtils arcanes, le simple citoyen se voit tondre comme un mouton bien dressé. Pire, une majorité  bêle avec un gouvernement qu'il veut autoritaire. Elle s'allie naïvement à la chasse d'autres moutons dits de races différentes tout en se laissant dévorer par les loups de la grande finance.  Sous la houlette des grands bergers, elle se laisse tourner en rond autour de tables dont ne tombent que foin menu et peu digérable, se disant que cela vaut mieux que la pleine famine.

 

Désespérant. Désespérant, mais motivant pour le réveil à la résistance, voire à la révolution!

 

01:10 Écrit par mik | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.