mik dupont UA-70672535-1

07/03/2015

Marre des infos!

jt poison.jpgComment se fier et croire à notre information à travers nos médias et notamment ceux de nos JT d'ici et d'ailleurs? Les larmes de Florence Reuter, Harrison Ford blessé dans le crash d’un petit avion, la mystérieuse intoxication d'un groupe d'élèves à Tournai, les béquilles de Mathilde, l'arrestation du présumé coupable jeteur d'acide, etc, etc. Voilà le décodage de l'information très importante que nous livrent ce jour les médias! La lobotomie des cerveaux est en marche…Je veux bien que la politique n'est pas la seule chose qui occupe notre vie, bien qu'elle la réglemente fortement et s'insinue bien concrètement dans notre quotidien, mais de là à nous arroser de faits divers, de préférence ceux qui font appel à l'émotion plutôt qu'à la réflexion, il y des limites! Sans nous en rendre toujours compte, nous nous laissons entraîner sur des sujets mineurs qui détournent notre attention sur ceux qui devraient être essentiels. Les journalistes de RTL sont passés maîtres dans l'art d'être bons vendeurs de faits divers, spectaculaires ou simplement peoples. Pour répondre à notre société pour qui l'instant parait plus important que le temps, la RTBF, probablement par concurrence d'audimat, emboîte de plus de plus ce pas. En admettant, avec justesse, que la télévision se prête, bien moins que la presse écrite (et encore au vu de la pauvreté croissante de celle-ci) aux débats de fond, il n'empêche qu'elle nous entraine dans un ramollissement certain de cerveau.  Marre de tous ces reportages qui nous bassinent les yeux et oreilles avec des "non événements" qui prêtent seulement à des déballages de mélo et de bons sentiments. Par contre, une seconde pour nous dire que le chômage est en baisse, sans analyser le trafic de ce chiffre; 30 secondes sur le volet d'un accord ou pas sur les prépensionnés, sans aborder la problématique de fond, voilà qui pose vraiment question sur nos médias. La machine RTBF  et RTL devient un vrai générateur d'encéphalogramme plat chez le téléspectateur! Hasard ou dépendance masquée des " communicateurs" au pouvoir? Je veux encore bien accepter des télés non subversives, mais pas pour autant vides de réelles nouvelles. Après les éternels thèmes récurrents du mois passé avec les carnavals, la saint valentin et, un peu avant, les soldes, sans compter la neige sur les routes, les potins ou non du gotha, cela commence a bien faire. Alors un petit coup de gueule me fait du bien, c'est déjà ça!!!!

00:05 Écrit par mik | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.