mik dupont UA-70672535-1

12/03/2015

Et ça continue, encore et encore

ganshoren.jpgLe nouveau président de la noble demeure MR, va de nouveau devoir se dire abasourdi par les révélations de détournement possible (présomption d'innocence oblige) d'un bourgmestre qui avait déjà montré son sens très opportuniste lors des dernières élections communales à Ganshoren pour s'emparer de la digne écharpe tricolore. Décidément, après les années où il n'y en avait que pour les camas de parvenus dont papillon rouge avait marre, c'est la loi des séries bleues qui se poursuit.

Il ne s'agit pas ici d'un simple fait divers d'un crapuleux vol à la tire d'un sac de vieille femme, dont l'auteur aurait été vite mis sous verrous, mais d'une habile et respectable  extorsion des petites économies d'une vieille dame qui aurait même payé 20.000€  pour figurer, sans le savoir, sur la liste du sieur MR. La pauvre se retrouve aujourd'hui sans le sou. Voilà qui n'est évidemment pas le cas de la milliardaire Bettencourt.

Sans vouloir jouer au chevalier blanc, et encore moins tomber dans un bête populisme attaché aux faits divers, il faut avouer que la succession d'affaires très louches et les liaisons dangereuses entre politique, sexe et fric n'est pas faite pour redorer la réputation de celles et ceux qui disent s'engager avec le seul sens "altruiste" dans l'enfer politique. Qu'ils y trouvent intérêt n'a rien de condamnable, bien au contraire. Je me méfie bien plus des déclarations vertueuses que celles plus sincères qui osent dire clairement leurs passions. L'expression " avoir de l'intérêt" envers une personne, un job ou autre chose n'a rien de choquant. Mais il y a intérêt et intérêt. Dans ce cas, comme parmi tant d'autres, la soif de fric et de pouvoir ne peut prendre le citoyen en otage pour assouvir cet intérêt. Nous voudrions simplement que les paroles et actes de nos élus sonnent plus justes.

09:03 Écrit par mik | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.