mik dupont UA-70672535-1

29/04/2015

La mauvaise note des gouvernements

 

baromètre10.jpgRien d'étonnant au fait que le dernier sondage démontre l'insatisfaction des citoyens envers les gouvernements. Ce qui l'est plus est la résignation de ceux-ci  et le peu de soutien accordé à celles et ceux qui font pression pour un changement. La grève reste impopulaire. Les manifestations vues comme inutiles. Le vote comme un acte qui ne change rien. Résignation face au fatalisme du "on est de toute façon bernés".  Sympathie parfois envers ceux et celles qui veulent une autre politique, mais de suite réduite à une utopie gentille vouée d'avance à l'échec. La voie du réalisme semble accepter comme fatalité ce qui est constamment critiqué.  L'ambiguïté reprochée à l'homme politique est aussi celle que nous pourrions reprochés à bon nombre de citoyens. Heureusement que les leçons d'histoire démontrent que l'action des groupes minoritaires a toujours fait progresser l'humanité, bien plus que la paralysie d'une majorité silencieuse et inactive. Ne jamais donc désespérer et oser la solidarité. C'est bientôt le premier mai. Au joli brin de muguet du bonheur, il est temps encore d'y ajouter le parfum du combat sans quoi nous resterons les clochettes d'un système misant sur l'éphémère de la révolte pour nous maintenir dans la misère de nos salaires!

 

08:43 Écrit par mik | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.