mik dupont UA-70672535-1

06/05/2015

Le populisme de droite

populisme.jpgEn lisant ce jour le sondage express de "La Libre" sur la question « Êtes-vous choqués par les contrôles surprises des chômeurs ? », je suis surpris par le résultat. Sur 7000 votants, 73% se déclarent ne pas être choqués. Evidemment, les lecteurs de ce journal ne sont pas majoritairement  des électeurs de gauche... Il n’empêche que cette tendance montre combien le populisme de droite mise avec succès sur des clichés bien ancrés répondant à l’individualisme croissant de notre société. Les boucs émissaires de la crise, comme les chômeurs ou étrangers,  sont plus faciles à désigner que le système qui est à l’origine et profite chaque jour de cette crise. La majorité de la population y est bien plus sensible. Les systèmes fascistes se sont construits sur cette forme de populisme. La droite démocratique creuse le nid et le succès de l’extrême droite, autant que le socialisme qui n’a pu  répondre à l’attente d’une classe populaire ayant perdu toute confiance dans les politiques, qu’elles soient de gauche ou droite. Quoi de surprenant alors de voir le succès du FN en France.  Le populisme, mot si souvent employé par la droite dès que ses privilèges  et ses corruptions sont mis en cause, ne se loge pas là ou souvent il est situé et décrié. Les ambiguïtés des discours rassurants, comme celui de Ducarme et Cie qui veulent  rassurer le chômeur qui n’a rien à se reprocher sont à analyser dans la droite ligne d’une propagande connue et employée par les pires systèmes dictatoriaux et fascistes de l’histoire. Hélas, l’homme de la rue n’y accorde pas assez d’importance, se laissant entrainer par le repli sur soi, l’attirance d’un nationalisme égoïste et la recherche de coupables plus facilement identifiables dans des personnes que dans un système politique, quitte à s’en mordre les doigts, lorsque lui passera aussi dans la moulinette de ce pouvoir pour lequel il n’est qu’une marionnette taillable, corvéable et si facilement manipulable.

10:42 Écrit par mik | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.