mik dupont UA-70672535-1

17/05/2015

Petit journal d’un agnostique au monastère (1)

santa rosa 1.jpgJ’ai à nouveau pu constater ce jour que les monastères sont  encore et toujours des lieux d’érudition et de paix. Surprenant et assez  incompréhensible pour moi de voir des moines cultivés, érudits, ayant parfois beaucoup voyagés,  accepter d’adhérer à une dogmatique catholique et vaticane basée sur une histoire très contestable de l’existence d’un messie et d’un dieu nommé Jésus ! Mais soit. Je ne vais pas me lancer aujourd’hui dans l’exégèse des dites saintes écritures et dans l’historicité du fait chrétien au fil des siècles. J’aime les offices sobres, le chant des psaumes et la musique grégorienne que j’ai entendus dans ce monastère de l’ami Cristiano. Cela révèle une transcendance de l’humain qui, au-delà de toute croyance en un dieu, apporte une sérénité qui fait du bien dans un monde stressé, en course de nombreuses futilités. Ces inutiles de société que sont les moines y apportent l’utilité du recul. La paix que dégage leur vie contemplative peut être utile à ceux qui, comme moi, préfèrent de loin la vie active. Les plaisirs terrestres n’y sont pas absents et la bouteille de champagne que réservait et servait le prieur et ami à ses deux visiteurs belges valait autant à mes yeux et palais qu’une pieuse prière en guise d’accueil… Les saveurs éternelles promises n’empêchent pas d’en prendre un acompte ( plus certain pour moi) sur cette terre ! Alléluia, Alléluia.

06:31 Écrit par mik | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.