mik dupont UA-70672535-1

04/06/2015

Le reclassement des corrompus

delcroix.jpgLa corruption politique, tant décriée dans d'autres pays, sévit pourtant bien chez nous. Les "affaires" se succèdent, font la" Une" et puis se diluent, tant dans une justice lente et sans grands moyens qui finit souvent en prescription de temps, que dans une opinion publique qui accepte le fatalisme du "tous les mêmes". Ainsi Mister Delcroix, cet ancien ministre de la Défense et trésorier du parti social-chrétien flamand est à nouveau dans le viseur de la Justice. Inquiété dans l’affaire du " Smeerpijp " qui se soldera par un non-lieu, inculpé et condamné par le tribunal correctionnel d'Hasselt  a 10 mois de prison avec sursis, 7.436 EUR d'amende et cinq ans de déchéance de ses droits politiques pour faux et usage de faux dans une affaire de fausses factures. Son parti avait bénéficier d'un don  grâce à l'octroi à Plascobel du marché des milieuboxen, des containers à déchets distribués à tous les ménages de la Flandre. Ce Monsieur qui en savait sans doute trop, mais s'était tu, avait été repêché via notre ex premier Leterme et envoyé à Shangai, chargé d'une mission officielle. Pas mal pour quelqu’un qui a été un jour déchu de ses droits politiques ! Rebelote, puisque le voilà à nouveau inquiété pour cette mission. Delcroix n'est évidemment pas le seul a "retomber sur ses pattes"  après des affaires douteuses. Souvenons-nous du gentil Vandenbrouck  découvrant, comme président du SP, de l’argent noir sur un compte en Suisse et décidant de le brûler. Ou encore de Guy Coeme, qui comme le brûleur de billets, fut emporté par l'affaire Agusta. Les temps de disgrâce de ces grands commis de l'Etat n'est jamais très long. Les voleurs des caisses de l'Etat sont plus vite reclasser que ceux de magasins. La justice à deux vitesses qu'amplifie encore ce gouvernement via le coût de celle-ci et la possibilité de régler en transaction financière des délits de fric, de fraude, renforcera encore l'échappatoire aux condamnations des riches. Tout cela dans une indifférence de celles et ceux qui crient parfois au scandale mais continuent à voter pour ceux par qui il arrive!

09:15 Écrit par mik | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.