mik dupont UA-70672535-1

06/06/2015

La météo politique

 

gouvernement.jpgA l'heure où nous allons chercher le soleil, nous éminences vont nous concocter  une pseudo- réforme fiscale qui risque bien de n'apporter aucune chaleur, sinon à quelques privilégiés qui peuvent aller se dorer dans des paradis fiscaux. La classe dominante parviendra encore à nous faire croire à l'austérité nécessaire pour boucler un budget d'Etat dont les principaux bénéficiaires demeurent le monde bancaire et spéculateur. Personne ne remettra en cause le système, y compris nos médias soumis à la pensée unique du seul profit d'une minorité au détriment d'une majorité de citoyens abreuvée et aveuglée par une actualité préférant les anecdotes peoples ou les faits divers.  Malgré le semblant de découverte qu'un Lutgen fait des intérêts notionnels qu'il faut, comme ses collèges PS, supprimer quand ils sont l'opposition et maintenir quand ils sont dans la majorité, le pouvoir maintiendra la protection des nantis en diminuant celle de  ceux qui subissent une dite crise qui n'en finit pas. Petits commerçants, indépendants, petites PME continueront à être pressés, tandis que les grosses multinationales  jouiront encore et toujours de cadeaux fiscaux sous prétexte d'emplois qu'elles ne cessent pourtant de supprimer ou de délocaliser. Les petits putschs entre leaders politiques ou jeunes loups de l'art politique alimenteront le menu  médiatique sans pour autant remettre en cause le système capitaliste dont ils tirent gloire et profit. L'élite nous fera croire à son ouverture d'esprit et à sa générosité de service public qui n'est dans les faits qu'une tromperie de carriérisme. Comment cette classe dirigeante peut-elle encore comprendre la vérité de la vie quotidienne du peuple, alors qu'elle vit dans son cocon feutré de strapontins très rémunérateurs?  Pathétique! Espérer voir en la réforme fiscale en cours un règlement, voire même une amélioration,  des inégalités croissantes dans notre pays relève de manipulation et de l'illusion de nos politiciens et de leur cour d'experts asservis à l'idéologie des promoteurs du profit de quelques-uns sur le dos de l'ensemble des travailleurs.

 

09:02 Écrit par mik | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.