mik dupont UA-70672535-1

10/06/2015

La "footboulette" de Valls

 

valls11.pngSi la "footboulette" de Valls fait aujourd'hui la Une en France, est-ce bien parce qu'elle est révélatrice du comportement de beaucoup de mandataires politiques? De plus en plus, ceux qui prêchent la vertu de l'honnêteté pratiquent le vice du pouvoir qui se croit tout permis parce qu'au-dessus d'une classe populaire qu'il proclame servir. Le prix de son voyage familial en avion gouvernemental pour assister à la finale de la Ligue des champions, au nom d'une soi-disant image et représentation de la France est évidemment ridicule, mais surtout grave.  Au-delà de cette bévue anecdotique, c'est bien le fonctionnement de la politique que nous devons viser. Les normes, les valeurs, les idéaux de nos représentants se voient de plus en plus en contradiction avec leur pratique.  Même si toute la presse française ou autre se fait unanime pour condamner les pratiques douteuses ou corrompues de nos dirigeants, il faut aussi faire gaffe à l'instrumentalisation de dénonciations qui alimentent les amateurs de scandalisassions aigues, qui fait vendre sans pour autant remettre en cause le système qui les engendre. Les scandales ne sont alors qu'un simple outil de vente qui ne pèse en rien sur une autre politique à mener. Ils ne sont que des signaux en défaveur de telle ou telle personne dirigeante, mais point sur le système politique qui engendre et favorise les déviances du pouvoir. Si cette "footboulette" du détestable prétentieux et faux homme de gauche qu'est Valls lui coûte aujourd'hui quelques ennuis d'image et d'électorat, elle ne touchera pas les réformes droitières de gouvernements au service et à la solde d'un monde financier qui détient aussi presque la totalité des médias. C'est sans doute parce que cette turbulence ne change en rien la direction de l'avion capitaliste qu'elle est mise en avant. Cela occupe les esprits, sans vraiment les changer. L'exigence de faire de la politique autrement, plus vertueusement serait une bonne chose, mais n'est pas bien plus important d'exiger une autre politique que celle menée actuellement?  

 

07:36 Écrit par mik | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.