mik dupont UA-70672535-1

18/06/2015

Parce que le monde change

capitalisme5.gifC'est fou ce que le plus grand nombre de réformes est dicté par un  changement du monde. Clair que ce changement est indiscutable. Mondialisation, pollution, production, consommation sont des facteurs importants de changement. Par contre, ce qui semble ne pas changer est le système qui place le profit comme seul moteur de société. Ne rêvez pas d'un autre monde! Ne rêvez pas d'autre chose que de compétitivité, libre marché, profit. Ne rêvez pas que les médias et des dits experts  cessent de vous bassiner  les oreilles avec les problèmes de dettes qu'il faut absolument régler via votre serrage de ceinture, tandis que d'autres ne cessent de l'élargir.  Oui, je sais, nous n'y connaissons rien en économie. Il faudrait faire confiance dans l'élite qui n'a rien vu venir dans la crise; dans les spéculateurs de faillite. Faudrait-il donc admettre que les "dominants intelligents" fassent avaler, sans réaction et révolte, les couleuvres du capital  aux "dominés ignorants" que nous serions? En 10 ans, la richesse du monde n'a jamais aussi augmenté. La production n'a jamais été forte. Alors, marre de ceux que nous font gober comme vérité une crise économique. Ce qui n'a pas changé, et c'est même renforcé, ce sont les fonds spéculatifs qui enrichissent une minorité d'individus, de banques d'affaires, qui savent comment agir pour consolider leurs avoirs. C'est la collusion entre politique et finance. Stop donc aux discours véhiculés par les nouveaux serfs de la finance. Stop aux distractions anecdotiques qu'ils nous servent en plat principal. Stop aux actionnaires pour qui les dividendes valent plus que la chair humaine. Stop à ce que nous croyons être une fatalité, alors que la réalité est un système calculé qui nous casse. Stop à tous ces chiens de garde de journalistes qui ne savent aboyer que ce que leurs patrons leur dictent pour obtenir leurs nosnos. Crevons l'abcès du capitalisme. Ne nous croyons pas ignorants parce que nous ne connaissons pas bien le mode opératoire employé par ceux qui ont avantage à le garder opaque. Informons-nous sur ce qu'est et comment fonctionnait le système monétaire abandonné par nos Etats  via des banques centrales (sans intérêts) pour le céder à des banques privées et des investisseurs, avec à la clé de copieux intérêts.  La solution pour en sortir existe. Elle demande seulement que nous soyons solidaires et résistants pour abattre ce système de riches qui décident de leur intérêt en nous plaçant dans la merde qu'ils osent nommer démocratie. Et je refuse de me faire traiter de polémiste, de populiste, de simpliste. Par contre, je veux bien être traité de révolutionnaire!

22:29 Écrit par mik | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.