mik dupont UA-70672535-1

06/07/2015

La déclaration de notre Charlot national

cm.png« J’exprime mon respect pour les résultats du référendum grec, mais je note qu’il y a en même temps 18 autres démocraties dans la zone euro », indique Charles Michel. Le Premier ministre grec Alexis Tsipras a réussi ce qui est « un coup politique en Grèce » mais « probablement un mauvais coup pour l’avenir de l’Europe ». C'est qu'en démocratie, il s'y connait notre Charlot national. Lui au moins à former un gouvernement avec une minorité francophone. Il a même fait mieux, il a renié avec aisance et conviction ses promesses électorales (saut de l'index, pension et reste qui suit). Et oui, il a même souhaité siffler la fin de la récréation grecque. Lui, le jeune conservateur, à la suite de papa, veut faire passer l'étiquette du progrès sous le couvert d'un réformateur protecteur des vieilles traditions  d'argent pas pour tout le monde! Lui qui veut l'austérité pour l'ouvrier et le pognon pour les patrons. Ceux qui se déguisent en démocrates, comme le parti conservateur de Monsieur Samaras de "La nouvelle démocratie" viennent hier de prendre une fameuse leçon. Mais attention les vieux et jeunes requins de la droite s'apprêtent à une autre attaque. Elle commence par faire croire que la Grèce veut sortir de l'Europe. Leur manipulation est sans borne. L'Eurogroupe (organe informel qui réunit les ministres des pays de la zone euro) tentera très probablement une stratégie avec comme objectif le Grexexit. La Grèce entre dans une zone de turbulences. Nous devons poursuivre notre soutien à cette démocratie et barrer la route aux bobards que vont encore nous servir une large majorité de médias. Il nous faudra aussi, dès la rentrée, poursuivre la résistance sociale et à notre tour siffler la récréation de notre Premier et cynique Michel.  Ce sera à notre tour de lui donner, avec respect, le mauvais coup nécessaire à l'avenir de notre pays.

07:11 Écrit par mik | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.