mik dupont UA-70672535-1

20/07/2015

Vive le Roi

philippe.jpgNotre, enfin émancipée,  majesté a donc dû répondre à l'obligation de prononcer un discours pour la fête nationale de tous "ses" belges. Ne lui en voulons pas trop. C'est un exercice de haute voltige pour un asexué linguistique et politique, au pouvoir de couloirs pourtant non négligeable. La dissertation avait pris comme thème principal les liens. Dans le donjon du palais dans lequel il est souvent prisonnier et attaché par sa fonction, le souverain nous a développé sa conception des liens humains. Ceux, sans doute, bien cachés qui nous attachent et nous soumettent au monde de la finance et des puissants. Mu par sa croyance très catholique, le roi nous sortit une sauce altruiste qu'un curé, même de campagne, eut pu rédiger pour ses ouailles veillottes du dimanche. Le point d'orgue visant l'actualité internationale fut, alors que la Grèce s'enfonce dans la misère, de déclarer avec le plus grand sérieux: " l'union européenne a permis "l'enrichissement commun des peuples d'Europe". Bon je veux bien, le verbe est au passé. Il aurait pu en remettre une couche en y ajoutant un présent et un futur! Ah, le brave homme qui croit que ses sorties bien encadrées, sous les vivats des écoliers bien éduqués et obligés, où encore ses missions économiques et de chef d'Etat sous la houlette des faucons d'entreprises, lui apportent la lumière sur la vie quotidienne de ses sujets. Je n'irai pas jusqu'à le plaindre. Il y a vie plus dure que celle de régner. Vive le Roi. Pompom, pompom, pompom!!

17:05 Écrit par mik | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.