mik dupont UA-70672535-1

28/07/2015

Apprendre à jeter un autre regard sur le voile

 

femme voilée.jpgJ'avoue qu'il m'a fallu du temps et un certain combat sur moi-même pour sortir des préjugés sur le port du voile par les femmes musulmanes. L'image de soumission de ces femmes fait tellement partie de nos préjugés véhiculés populairement  et parfois politiquement (récupération électoraliste aussi bien par les "pour" que les "contre"). L'inculture sur la signification et le symbole de ce voile est grande. Que penser vraiment de notre quasi obsession de vouloir faire retirer le voile? En s'informant quelque peu, nous apprendrons  pourtant que ces femmes elles-mêmes, comprennent mal  pourquoi le foulard, hijab, qui  constituent pour elles, en premier,   un acte de pudeur soulève tant d'aversions. Pourquoi ne pas admettre que cette pudeur peut être vue comme différente selon les cultures? Faut-il nécessairement voir dans le voile "simple" la manifestation d'un islam prosélyte, ou simplement un type d'habillement que notre société, pourtant  devenue culturellement composite, devrait interdire en son sein ? Si nous ne devons pas dissimuler que l’islam considère notre civilisation occidentale comme inférieure à la civilisation musulmane au plan des valeurs, nous ne devons pas non plus ignorer que souvent nous considérons aussi la nôtre comme supérieure à la leur!  Cet esprit de supériorité est sans aucun doute la pire des visions. C'est celui qui prend prétexte pour mener de part et d'autre les terribles guerres pseudo- coloniales ou  pseudo-religieuses que nous avons connues et connaissons encore aujourd'hui.  Se braquer sur cette vision ne peut créer aucun dialogue. Plutôt d'ailleurs de croire nos valeurs supérieures à ces "pauvres femmes soumises et oppressées", ne  ferions-nous pas mieux  de nous pencher sur toutes les inégalités qui subsistent encore aujourd’hui  pour les femmes européennes? Sous prétexte de nos avancées sur l'égalité entre sexes, allons-nous, à l'image des "femens" ( au juste combat) exiger que toutes femmes occidentales sortent seins nus? Oublions-nous aussi que le hijab  existe encore dans des communautés non musulmanes et semble alors nous poser moins de "problèmes"? Sans la naïveté du " tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil", apprenons au moins de faire la distinction entre intégrisme, sectarisme et simple coutume. Ne défendons-nous pas haut et fort nos traditions de Noël chrétien, alors que nous n'avons rien à foutre de la religion catho?   Allons-nous interdire à nos religieuses et nones de sortir voilées et crier au scandale leur  choix de soumission à Dieu? Je veux bien que les carmélites, prisonnières derrières des grilles de couvents, soient devenues une "espèce" rare; que nos religieuses des pauvres à grandes cornettes blanches ne se voit plus que dans "la grande vadrouille", et pourtant elles étaient majoritairement respectées! Arrêtons donc de nous faire l'avocat de nos seules valeurs. Arrêtons-nous seulement  à celles transcrites dans la Charte des Droits et Libertés, si souvent  bafouées chez nous et dans le monde.  Sans laxisme, mais aussi sans peur de la différence, tentons au moins un autre regard, éclairé et tolérant, sur ce voile tant stigmatisé, caricaturé et objet d'une peur  souvent injustifiée ou d'un rejet par préjugé.  

 

08:02 Écrit par mik | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.