mik dupont UA-70672535-1

29/07/2015

Un CD&V déboussolé

cdnv.jpgNous avons toujours eu l'habitude de voir les partis chrétiens, même rebaptisés humanistes, osciller en permanence entre la gauche et la droite.  Habitué du pouvoir, avec durant des décennies  un premier issu du parti, le CD&V se retrouve aujourd'hui piégé par une NVA devenue maître du jeu.  Obligé d'avaler les couleuvres sociales de ses partenaires ennemis, le parti de Kris Peeters risque bien de perdre son allié important de la CSC flamande ( ACV).  Mais jusque à quand?  Si un gouvernement tombe rarement par la simple pression de la rue, cette pression a pour effet indirect de créer et d'augmenter  les tensions entre les partis au pouvoir. La force de la rue fait  craindre la perte d'un électorat. C'est donc elle qui indirectement a souvent fait chuter des gouvernements ou a obligé ceux-ci à modifier le cap de leur politique. Nul doute sur l'automne chaud que nous allons connaître sur le plan social. Manifestations et grèves sont en préparation. Les mesures prises par notre gouvernement pour équilibrer un budget sur le dos de la classe ouvrière en épargnant un maximum les gros patrons et les détenteurs du capital auront un impact certain et premier sur le CD&V. Difficile de pronostiquer s'il ira jusqu'à la rupture de l'alliance gouvernementale  par ce  parti. Les beaux jours connus avec un PS qui ne parvient pas à se refaire une santé dans l'opposition et n'est donc point presser de retourner aux urnes complique encore la tâche du parti flamand qui ne voit pas également  sa cote électorale augmenter. Prisonnier dans ses contradictions, le CD&V est donc dans l'expectative de voir comment se libérer des chaines auxquelles il s'est lui-même attaché. N'ayant pu entrainer son allié CDH dans la galère, il se retrouve bien seul. C'est pourtant lui qui détient en premier la clé pour faire tomber ce gouvernement  antisocial. J'ose espérer que le succès de ce qui se passera dans la rue avec la gauche radicale et les organisations syndicales parviendra à ce que ce parti provoque une crise gouvernementale interne qui le fera chuter.

10:36 Écrit par mik | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.