mik dupont UA-70672535-1

30/07/2015

La tolérance à géométrie variable

religion 4.pngJe les entends les arguments qui visent à exclure la communauté arabe de chez nous. Respect de la loi, connaissance de la langue, des coutumes, rejet des mosquées, des horaires de piscines pour femmes....etc....Un peu d'objectivité svp! Qui dit que la loi du pays n'est pas respectée? La loi n'oblige pas à manger du porc, à être végétarien, etc.  L'article 181 de la Constitution belge dispose que l'État octroie un salaire et des retraites aux ministres du culte et aux délégués des organisations non-confessionnelles reconnues par la loi, dont l'Islam qui est reconnu au même titre que le catholicisme, le protestantisme, les orthodoxes, la religion juive et même les bouddhistes demandent aujourd'hui cette reconnaissance. . Il est normal, certes, d'apprendre la langue du pays. Connaissez-vous bien le néerlandais, l'allemand?  Moi, pas, comme beaucoup d'autres!  !  Et que dire des autres exemples donnés? Les congés spécifiques  sont basés sur des fêtes religieuses cathos que les laïcs doivent pourtant accepter. Pour les piscines, j'en connais qui n'ouvrent à certains moments que pour les séniors. Des salles de fitness qui n'ouvrent que pour les femmes certaines heures. Des services clubs comme Rotary, Kiwanis, etc. qui ne sont réservés qu'aux hommes. Nous avons un enseignement catholique. Il y a des écoles juives et d'autres confessions. Notamment  Beth Aviv  à Bruxelles où je lis " une école juive où sont enseignés l’'hébreu, la culture et l'’histoire de notre communauté". Non, non, à travers les dites raisons, se cachent consciemment ou pas une attaque bien spécifique vers une seule religion et une seule communauté. En Fédération Wallonie-Bruxelles (FWB), tout parent peut, en vertu du Pacte scolaire de 1959, choisir le type d’éducation qu’il souhaite voir dispenser à son enfant. Afin de respecter ce libre choix des familles, on distinguera d’une part des écoles et des Pouvoirs organisateurs (PO) qui organisent un enseignement inspiré d’une confession particulière et d’autre part, des écoles dont le PO ne se réclame d’aucune confession. Pour ce qui concerne les autres écoles libres confessionnelles, on dénombre, au niveau du fondamental (maternel et primaire), trois écoles islamiques qui scolarisent en tout 698 élèves (Al-Ghazali à Etterbeek; La Vertu à Schaerbeek et La Plume à Molenbeek); trois écoles israélites, fréquentées par 689 élèves (l’Athénée Maïmonide à Anderlecht; Beth Aviv à Forest et l’Athénée Ganenou à Uccle); et cinq écoles protestantes, qui comptent 867 élèves (L’Alliance à Monceau-sur-Sambre; Les Tournesols à Anderlecht; Les Cèdres à Wasmes; L’Arche à Mouscron et Les Perles à Marcinelle). Crie-t-on à la non-intégration les hommes qui se baladent en  kippa? Etc. etc.  Ah, notre fameuse tolérance! Elle est bien à l'évidence à géométrie variable. Osons alors simplement dire que l'Islam avec le terrorisme qui y est lié et pourtant rejeté et vu comme une trahison de cette religion par la toute grande majorité des musulmans nous fait peur. Cette peur qui aveugle et nous fait regarder le monde par le petit bout de la lorgnette. Cette peur si bien exploitée par ceux qui en tirent profit. Cette peur de perdre une culture par les gens qui en ont le moins. Cette peur réveillant une identité nationale  et la défiance irréductible à l’égard des étrangers et plus spécifiquement des arabes. Attention. Ce n’est pas un hasard si cette peur se réveille dans un contexte de crise économique, comme en 1929, quand la diabolisation des étrangers a conduit au fascisme et au nazisme…Attention. Le rejet vient de ceux qui ne veulent pas être dérangés par une religion qui leur fait peur. Le risque, c’est que ce « non » favorise la victimisation et le sentiment d’exclusion, qui font le lit des extrémismes. Plus on réprime, plus on rejette, et plus on crée du communautarisme, qui, à son tour, engendre violence et rejet. Je continuerai donc à me battre, comme un lion, pour le vivre ensemble et dans le respect de la culture de chacun.

09:08 Écrit par mik | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.