mik dupont UA-70672535-1

14/09/2015

L'adieu de Claire Chazal au JT de TF1

 

chazal.jpgAinsi donc, la jolie et indéboulonnable Claire Chazal a quitté de façon sobre et digne la présentation du JT de TF1. Je ne doute point de la sincérité de sa tristesse. Mais cela ne change en rien ma conviction de voir cette chaine privée comme la servante d'un politiquement correct au service du monde financier à qui elle appartient. Chazal faisait partie de ses chiens de garde. Tout comme PPDA, elle courtisait les salons du pouvoir. Empêchée sans doute de mettre en garde les téléspectateurs contre les méfaits nationaux et internationaux de la politique française guidée par les présidents successifs qu'elle a connus et interviewés, cette journaliste a participé, de façon habile et déguisée, à la destruction des esprits critiques. Jamais, par exemple, une mise en garde  contre les dangers et les méfaits de la guerre en Lybie, contre la politique insensée de Hollande et Fabius en Syrie dont nous commençons à subir les effets. La neutralité dont se revendiquent souvent nos journalistes n'est souvent qu'un leurre. Rien que le choix et l'intensité du feu des projecteurs sur l'actualité est déjà un choix subjectif et téléguidé. Leur indépendance envers les pouvoirs de droite comme de gauche est toute relative. L'arrivée de la nouvelle élue au JT, Anne-Claire Coudray, ne changera pas la face réelle d'un JT au service de qui nous savons. La maison de TF1 a la solidité des bouygues télécom qui de la cave au grenier diffuse ce qui ramollit les cerveaux. Bon vent à celle, très bien payée, qui l'a bien occupée.

 

07:53 Écrit par mik | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.