mik dupont UA-70672535-1

17/11/2015

L'humanisme se doit de triompher

humanisme.jpgSi la radicalisation grandit, c'est aussi et en grande partie, parce que nous perdons de notre humanité au point où certains trouvent normal une chosification de la personne humaine, alors que, contraste, une "personnification" de l'animal se renforce dans notre société. L'humanisme simple, celui qui fait primer la personne avant tout. Celui qui a pour objectif l'épanouissement et qui a confiance dans sa capacité à évoluer de manière positive. Celui qui doit se construire indépendamment de toute référence surnaturelle. Celui qui propose de nouvelles valeurs fondées sur la raison, la réflexion et le cœur. Surpris encore ce soir d'entendre ce soir (dans pour une fois une bonne émission "des paroles te des actes "sur Fr2) que le programme de déradicalisation de jeunes embrigadés par Daech , passait non d'abord par le discours de la raison, mais bien par le réapprentissage à travers des gestes simples de l'importance de la personne et de l'amour qu'elle peut offrir et partager. Le film " le fils de Saul" montrait encore dramatiquement comment le régime nazi avait réussi une déshumanisation de la personne. Barrer la route au fanatisme se fera par chacun d'entre nous. Il se fera par la rencontre réelle, si souvent abandonnée par la virtuelle. Elle se fera par notre optimisme de vie, bien contraire à ces fous qui  pensent la mort plus joyeuse. A côté des voix politiques, qui pour nécessaires qu'elles sont probablement, n'en demeurent pas moins creuses, concurrentielles, hypocrites, il y a une chose que chacun de nous peut faire: convaincre que la haine est meurtrière et contagieuse. Au-delà des grands enjeux géopolitiques et géoéconomiques, qui méritent bien évidemment notre compréhension, implication personnelle et surtout notre engagement collective, nous pouvons mettre notre petite pierre de paix. Cela peut ressembler à des vœux de curés, mais cela est pourtant nécessaire. Aiguisons dans le même temps notre appétit de savoir, si souvent coupé par la facilité de l'image, la course à l'avoir et le rêve d'être reconnu par le fric ou la célébrité. Notre siècle devrait redevenir religieux, non pas par ce qui le relie à Dieu, mais bien parce qui relie les hommes entre eux.

00:44 Écrit par mik | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

…"il y a une chose que chacun de nous peut faire: convaincre que la haine est meurtrière et contagieuse. "
Mais chacun de nous, ce n'est plus personne ! Plus personne ne se parle. Ou bien, chacun écoute ce que les média lui gavent l'esprit. Et s'il contredit, on le considère comme un facho, un extrém..,! Par contre, il ose bien "déblatérer" caché par un pseudo. Cette manière ne favorise-t-elle pas la haine ?
Quant à "notre siècle devrait redevenir religieux !". Je ne partage pas votre avis. Le mien est qu'aucune religion n'est utile. Par contre… et c'est paradoxal, l'histoire de Jésus, même s'il n'a jamais existé, cela reste une belle histoire ! Chacun devrait s'en inspirer. Sans rien en attendre d'autre !
Bien à vous !

Écrit par : MDW | 17/11/2015

"Notre siècle devrait redevenir religieux, non pas par ce qui le relie à Dieu, mais bien parce qui relie les hommes entre eux.". Je parle bien d'une autre religion que celles que nous connaissons: celle de l'humanisme! Je suis d'accord sur la belle histoire de Jésus, même si historiquement nous n'en connaissons pas grand chose...

Écrit par : Mik | 17/11/2015

Les commentaires sont fermés.