mik dupont UA-70672535-1

04/02/2016

Une politique au parfum d'une folie douce

poison2.jpgUn petit tour de l'actualité politique a de quoi nous interpeler. Il en émane un parfum de douce folie distillé dans des mesures qui pourraient nous faire rire si elles n'étaient pas dangereuses. A la saga des tunnels bruxellois et de la redécouverte des grands travaux inutiles laissés à l'abandon, s'ajoute la danse d'Echternach de notre ineffable ministre de la mobilité à propos d'une liaison RER dans le Brabant wallon. De quoi se demander pourquoi notre premier continue sa galanterie en ne l'envoyant pas sur une voie de garage. Vrai qu'il n'y a plus de place vacante de gouverneur! Autre parfum doux qui risque de devenir nauséabond est celui de cette proposition de loi prônant des remplacements volontaires pour des travailleurs touchés par divers malheur de vie. Une mesure de plus qui nous mène tout droit vers une sécurité sociale remplacée par la charité. A quand un refinancement de la sécu via des "télévie" et" opération 48.81.00 "? Voilà en tout cas qui ne risque pas d'éteindre les vrais défis d'aujourd'hui, à savoir éteindre la bombe des inégalités qui est en train de nous exploser à la gueule, bien plus encore que celle du terrorisme. Il y a de quoi se marrer en relisant notre vieille et désuète brabançonne " Travaillons, notre labeur donne à nos champs la fécondité et la splendeur des arts couronne Le Roi, la Loi, la Liberté". Les multinationales font crever nos agriculteurs; la splendeur de nos arts nécessite des seaux plastics pour recueillir l'humidité des salles d'exposition de notre musée royal bruxellois; notre liberté se perd en rondes policières et militaires et pour ce qui de notre ex roi, le procès Boël décoiffe quelque peu la couronne! Faut dire que quand la mère chérie peut se chanter en mère Michel, nous ne pouvons pas espérer grande récompense de ses promesses perdues! POPOM POPOM….

08:50 Écrit par mik | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.