mik dupont UA-70672535-1

13/02/2016

Cuba à la croisée des chemins

kyrill.jpgMême en tant qu'agnostique, je ne peux ignorer l'importance des religions dans le monde. La laïcité c'est en reconnaître l'existence et la respecter. La rencontre entre le pape catholique François et le patriarche russe Kirill, le plus puissant des responsables orthodoxes , ne peut nous laisser indifférents. A une époque où renait un fanatisme religieux meurtrier, nous ne pouvons que nous réjouir, croyants ou non, de la volonté de paix entre les différentes autorités religieuses. Il y a toujours bien sûr les paroles et les actes. Il n'empêche que cette rencontre peut créer une dynamique véritable de paix. Rappeler que: "Aucun crime ne peut être commis au nom de Dieu, «car Dieu n'est pas un Dieu de désordre, mais de paix» est plus qu'utile. Et que dire de ce clin d'œil à l'histoire, d'avoir choisi Cuba comme lieu de rencontre: "Notre rencontre fraternelle a eu lieu à Cuba, à la croisée des chemins entre le Nord et le Sud, entre l'Est et l'Ouest. De cette île, symbole des espoirs du «Nouveau Monde» et des événements dramatiques de l'histoire du XXe siècle, nous adressons notre parole à tous les peuples d'Amérique latine et des autres continents". Nos responsables politiques, plutôt que de bombarder à grands frais feraient sans doute mieux de répondre au " fervent appel à toutes les parties qui peuvent être impliquées dans les conflits pour qu'elles fassent preuve de bonne volonté et s'asseyent à la table des négociations". Si je n'adhère pas à la doctrine des religions et à tout l'obscurantisme qui en découle et mérite d'être combattu, malgré leur tenue carnavalesque, je salue la démarche de ces deux hommes de paix.

08:31 Écrit par mik | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.