mik dupont UA-70672535-1

23/03/2016

Les racines du mal

EI 1.pngAprès le temps de l'émotion, il nous faudra bien reprendre le chemin de la raison. Il faudra exiger de nos responsables politiques une autre réponse au terrorisme que simplement et exclusivement  l'amplification des moyens sécuritaires et une politique étrangère oscillant entre négociations et bombardements. Nous constatons, en tout cas, que l'intensification de l’intervention militaire de l’Occident dans la région ne fait qu’alimenter l’organisation de l'E.I. et aggrave la situation. Ne résumons pas seulement les enjeux politiques à une simple opposition entre démocratie et dictature ou à un simple combat contre un fondamentalisme religieux. La versatilité des politiques néolibérales de l'Europe, alliée des USA, soutenant tour à tour des dictatures et des mouvements populaires arabes de libération a créé le chaos, avec comme conséquence un vide politique dans lequel s'est vite engouffré la fonctionnalité d'une religion pour fonder un pouvoir temporel de terreur. L’E.I. est une des forces qui a su cueillir les fruits de la débâcle créée par nos politiques impérialistes .La seule alternative possible réside dans un soutien des forces de gauche. Dans un soutien international de la protestation sociale dans ces pays, contrairement à un soutien à des Erdogan et Cie. C'est en soutenant les organisations sociales et politiques en Syrie, Egypte, Irak, Liban et ailleurs pour braver un confessionnalisme barbare et incapable de présenter une véritable alternative égalitaire et progressiste que nous pourrons barrer la route au terrorisme. C'est en soutenant des forces locales, comme les mouvements kurdes (qui pourtant subissent la répression du gouvernement turc), ainsi que toutes les forces d'opposition qui ne sont pas liées à l'E.I. que nous participerons au déclin de la barbarie qui frappe le Moyen-Orient et s'exporte jusqu'à nos pays, jusqu'à notre pays! Notre combat ne peut se contenter d'abattre la pointe de l'iceberg. Je ne suis pas un spécialiste de géopolitique, mais j'ai la conviction que les racines du mal doivent être combattues autrement que par nos politiques impérialistes ou néolibérales.

09:29 Écrit par mik | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.