mik dupont UA-70672535-1

11/06/2016

Le rififi PS

Les petites rixes socialistes sont révélatrices d'un parti qui n'a plus de vision de société. Celle-ci semble de plus en plus se concentrer sur un ring de petits boxeurs carriéristes. Les dernières déclarations de ses édiles révèlent des guéguerres internes très éloignées du bon coup de poing à donner au libéralisme. Ainsi, le Delmotte au nœud de cravate proportionnellement démesuré ne se prive pas, à propos de la régionalisation de l'enseignement, d’envoyer un léger coup à Magnette, celui qui parfois laisse  tomber la cravate pour se rendre plus populo et d'envoyer une caresse au cher nœud papillon d'un Di Rupo qui croit utile de rappeler qu'il est le seul capitaine du ring! Soulignons que ces gens se croient intelligents en se disant au-dessus de la mêlée! Et c'est ça justement le drame. Ils n'en ont rien à battre des gens qui aujourd'hui vivent ou se dirigent dans la misère sociale. Demandez leur salaire mensuel net sans compter les cumuls divers! Quelle vision de notre pays ont ces nantis politiques qui ne réussissent même pas une union réelle entre PS et SP? Et pourtant, quoique l'on tente de nous faire croire, la classe ouvrière du nord subit les mêmes assauts capitalistes qu'au sud du pays. Communautarisation ou régionalisation des matières politiques n'est qu'un piège pour écarter le citoyen des vrais problématiques du pays et offrir le beurre à une flopée de politiciens carriéristes. Là encore le PTB a le mérite de l'union, en tant que seul parti national crédible pour qui un travailleur reste un travailleur, sans distinction de langue ou de culture.

08:41 Écrit par mik | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.