mik dupont UA-70672535-1

09/07/2016

A propos de la suppression des cours de religion et de morale laïque

religion40.jpgLa suppression des cours de religion et de morale laïque risque d'aboutir, a contrario, à ce que veulent leurs partisans: un attrait des jeunes en quête de références spirituelles vers des références religieuses obscures et sectaires. La spiritualité n'est pas un système religieux ou une philosophie culturelle. Elle est partie intégrante de l'être humain. Elle est indépendante de toute croyance, religion ou dogme. Elle consiste à reconnaitre l'existence de notre Moi complexe, et à apprendre à nous laisser guider par des valeurs qui ne sont pas que matérielles. C'est donc la découverte d'une autre dimension de nous-même qui risque de disparaître par la suppression de ses cours. A force de n'enseigner que ce qui parait "utile", on s'englue dans l'unique valeur du "profit" égoïste et matériel. Je serai tenté de dire que l'on ne sait vraiment contester que ce que l'on connait bien et encore mieux ce qu'on a expérimenté, voilà le pourquoi de ma contestation religieuse! Je crains que la disparition de ces cours n'éveille même plus une contestation, renforce une ignorance de plus et n'entraîne la perte de valeurs essentielles. Je ne crois pas en la neutralité d'un simple cours d'histoire ou de philo. Le but de l'enseignement n'est pas seulement le savoir. Il faut bien constater que les apprentissages qui ont marqué notre vie sont souvent plus des apprentissages existentiels que des apprentissages scolaires. Enseigner c'est transmettre, bien sûr, mais surtout à l'heure actuelle, à l'heure des médias, on peut se demander s'il ne s'agit pas d'une certaine réduction de l'acte d'enseigner. A force de vouloir tout lisser, on risque bien de perdre une notion d'action. Vouloir échapper à une dichotomie qui se réfère à deux grandes théories d'apprentissage souvent opposées, la cognitive et celle l'interaction de l'individu avec son milieu, plutôt que de les considérer comme complémentaires, l'enseignement ne pourra que s'appauvrir dans son apprentissage d'une qualité de vie.

11:55 Écrit par mik | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.