mik dupont UA-70672535-1

02/09/2016

Caterpillar

caterpillar.jpgCaterpillar. Un exemple de plus où il va encore y avoir une réduction des effectifs, voire une suppression d'une filiale, pour compenser une chute des bénéfices qui sont toujours là mais pas aussi élevés qu'espérés. Toujours le plus grand profit avant tout! Jobs, Jobs, Jobs, avait promis Michel et pour se faire: compétitivité, compétitivité et cadeaux fiscaux… Cette fameuse compétitivité, arme meurtrière des riches contre la classe ouvrière, pour remplir les poches des gros actionnaires. Et pendant ce temps, L'Irlande qui refuse les 13 milliards de Apple, la Belgique qui fait appel de la décision européenne lui enjoignant de récupérer 700 millions. Que faut-il comme preuve supplémentaire pour voir très clairement que les politiques sont devenus les valets des multinationales et n'en ont rien à faire des citoyens. Elles sont juste bonnes à cracher au bassinet et à voter de temps en temps pour des bandes aux ordres de Wall Street. "En marche" dit Macron, sans préciser que c'est une marche arrière pour la classe ouvrière. "Il faut se retrousser les manches", selon notre Charlot, sans préciser que la force des bras n'apporte la richesse qu'à ceux qui retroussent leurs manches au soleil. Laisserons-nous encore les valets du capital nous berner par leurs discours des efforts dits indispensables?

07:57 Écrit par mik | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.