mik dupont UA-70672535-1

09/09/2016

Jupiler: les vieux aussi savent pourquoi!

abinbev.jpgLa chanson libérale du privé qui gère tellement mieux que le public s'étend aujourd'hui de plus de plus dans la sphère du social. Ainsi, Claire Geraets députée-médecin du PTB au parlement bruxellois vient de pointer le problème dans les colonnes du journal La Capitale. Aujourd'hui, à Bruxelles: plus de 63% des lits sont gérés par le privé. Les soins de nos petits vieux sont confiés aux mains de groupe tel qu'Orpea qui sont côtés en bourse. Ce qui par essence devrait être un service public ou au moins dépendre d'associations sans but lucratif devient un marché rentable aux mains d'actionnaires pour qui seul le profit compte. Les Spoelberch et Mévius (INBEV) ont investi une centaine de millions d'euros dans leur véhicule Verlinvest, de quoi permettre à celui-ci de "saisir de nouvelles opportunités". Cette société, si elle favorise le secteur des boissons pour ses investissements, ne dédaigne pas les maisons de repos puisqu'elle est actionnaire de 125 établissements (82 en Belgique, 17 en Allemagne et 26 en Espagne)! Les vieux sont devenus un marché rentable puisqu'ils sont en croissance… Et les gentils capitalistes vont petit à petit s'occuper de vous du berceau au cercueil, puisque la société aux mains des riches familles de Jupiler et Cie, se lance aussi dans les garderies! Armonea devient le 6e exploitant de maisons de repos en Europe. Gageons qu'il va donc y avoir de la compétitivité et qu'il faudra probablement délocaliser les vieux là où ils seront encadrés au moindre coût! Alors est-ce cette politique libérale que nous voulons? Ou simplement, nous disons-nous, que nous ne nous occupons pas de politique, alors qu'elle va évidemment bien s'occuper de nous… Inbev s'occupe de vous, il vous invite à boire sa bière ( il n'y aura bientôt plus que celle-là) et s'occupera même de vous un peu avant d'être mis en bière. A VOTRE SANTE et VIVE LE MARCHE SOCIAL.

00:57 Écrit par mik | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.