mik dupont UA-70672535-1

13/09/2016

La "connasse" de Vanessa Burggraf

burgraff2.pngJ'adore Ruquier. Mais il me semble, cette fois, s'être trompé de casting dans le choix de la chroniqueuse Vanessa machin. La belle blonde s'est faite mise en boîte de manière magistrale par Mélenchon. Rien d'étonnant quand des journalistes vandalisent la réalité trop complexe pour être télégénique. Ajoutez à cela le carcan des règles que leur imposent les détenteurs financiers de l'audio-visuel, il faut un fameux courage à ces journalistes pour s'extraire et oser affronter l'inculture dans l’espace télévisuel. Ils ne sont plus alors que des passeurs cosmétiques d'une pensée unique. Mais ne leur jetons trop vite la pierre. Faute de temps parfois faute d’intelligence ou de goût, nous avalisons la façade, acceptons la cosmétique des passeurs, spécialistes du média training. Le brillant Mélenchon n'est pas tombé dans le panneau et la péteuse experte en a pris pour son grade! Mais avouons que dans les campagnes présidentielles françaises et américaines, nous nous contentons de voir quel calife remplacera le calife en place. Rien d'étonnant alors que les aspirants aux califats ne s'accrochent qu'à l'image, avec comme seul objet et seul sujet : la communication. Rechercher spontanément d’autres références que celle-là ne les intéressent que très peu parce qu'il savent que nous-aussi. La réalité complexe et la mise en cause du système est balayée à coups de renfort de micro séquences et autres formats publicitaires. Les images, par exemple du drame des ouvriers de Caterpillar, nous montrent la souffrance vécue en spectacle, bien plus que des explications sur l'origine réelle de la crise. Je ne veux pas juger cette Vanessa sur son physique avantageux et sa tenue vestimentaire qui ont fait sans doute  plus admirer ses belles jambes que ses interrogations qui n'en n'étaient point. La beauté n'est pas un défaut, mais je sens qu'elle va me taper sur les nerfs à chaque émission!!

22:51 Écrit par mik | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.