mik dupont UA-70672535-1

26/10/2016

Verhofstadt, ce "bandit" européen

vershofstad.pngLe chef de file des libéraux et démocrates au Parlement européen, Guy Verhofstadt (Open VLD/ADLE), a estimé mardi que le Conseil commerce du 11 novembre prochain pourrait revenir sur la proposition de la Commission européenne de faire du CETA un ’accord non-mixte’, pour le considérer comme relevant de la compétence exclusive de l’UE. Rien d'étonnant à voir cet ex fan de Thatcher monter au créneau pour défendre le CETA. Ce personnage s'engraisse sur tous les tableaux. Bien payé par le contribuable pour faire son cirque au parlement européen (8.000€ par mois), ce libéral pur jus est directeur de la Sofina ((Société financière de transports et d’entreprises industrielles) qui lui verse chaque mois plus de 10.000 euros (130.500 euros avant impôts). Certes, cette société belge n’est pas inscrite au répertoire des entreprises habilitées à faire du lobbying au parlement européen, mais plusieurs grandes entreprises qui en possèdent des parts en font bien partie (GDF Suez, Danone, Colruyt…)! Et oui, " comment osent-ils ?" souligne souvent Pierre Mertens. Ce grand défenseur de la liberté de se faire du fric sur le dos des ploucs et sans dents veut bien de la démocratie, mais pour autant que le peuple remplissent bien ses poches et celles des petits copains. S'il venait à chanter autre chose, il faudrait vite lui clouer le bec!

08:49 Écrit par mik | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.