mik dupont UA-70672535-1

04/11/2016

Pauvre France!

primaire.jpgPauvre France! Elle n'est pas mieux lotie que nous. Les débats des primaires à droite se résument en un simple étalage d'égos qui tentent de faire croire à des recettes nouvelles alors que leur cuisine cumulent cinq ans à l’Elysée, sept à Matignon, plus de trente au gouvernement et près de 80 à l’Assemblée nationale… C'est simplement du réchauffé. Rien de bien neuf donc, sinon d'amusants pugilats entre meilleurs frères ennemis ravis de prendre leur revanche. C'est juste un petit degré au-dessus de la campagne américaine. Quand donc l'électeur comprendra-t-il que c'est le système qui est pourri et le cocufie? La gauche ou la droite sert la même soupe aigre cuite dans les casseroles corrompues du pouvoir. C'est la potion libérale inchangée depuis le RPR. C'est du Koh Lanta où il n'en restera qu'un. Celui qui aura pu mener la meilleure stratégie de menteur. C'est du déjà vu et revu. Changer demanderait évidemment une conversion massive des Français refusant enfin la croyance dans ce qui n'est d'ailleurs même plus une idéologie libérale mais un simple opportunisme capitaliste. Il ne faudra pas s'attendre à autre débat de la part des socialistes qui tenteront de faire passer leur social-libéralisme actuel pour une vraie politique de gauche. Nos chers voisins traduiront-ils en vote leur désamour puissant vis-à-vis des politiques de droite comme de gauche? Pas sûr. Nous voyons chez nous  combien la déception n'amène pas un renversement majoritaire de l'électorat. Les Français, comme les Belges retournent souvent vers les mêmes bandits qui leur promettent de gros sacrifices immédiats sans assurance d’une amélioration pérenne; vers ceux qui n’ont pas fait leurs preuves en matière de lutte contre le chômage depuis trente ans! Et que dire Macron? Probablement trop tôt pour ce jeune loup, chouchou des patrons qui financent déjà bien son mouvement, comme l’homme d’affaires Henry Hermand, qui a fait fortune dans l’immobilier commercial et s'est montré généreux pour subvenir à ses besoins financiers initiaux…Suite au prochain épisode avec le gagnant de la droite et les primaires de la  gauche.

10:18 Écrit par mik | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.