mik dupont UA-70672535-1

14/11/2016

Kazakgate et la justice de classe

dedeker.jpgC'est tellement facile de traiter de populistes ceux qui dénoncent les injustices sociales. L'affaire du Kazakhgate et de la transaction pénale "Chodiev" révèle encore les interactions pour le moins obscures entre les différents pouvoirs et la haute finance. Il est d'abord inouï de voir exister une loi qui permet d'échapper à la justice pénale via des transactions financières. L'affaire Chodiev revèle non seulement des conflits d'intérêts dans le rôle d'A. De Decker , mais aussi dans celui de Stefaan De Clerck, alors ministre de la Justice, envoyant un courrier au collège des procureurs généraux demandant d'attendre que la loi réparatrice quant à l'élargissement de la transaction pénale soit publiée avant de conclure un accord dans ce cadre. Comme par hasard, ce ministre est parent avec la famille Beaulieu qui a eu aussi recours à ce système profondément inégalitaire et favorisant les riches, sans parler du long temps de procédure dont jouissent ceux qui peuvent se payer les meilleurs avocats. Souvenons-nous que cette affaire Beaulieu a traîné plus de 20 ans, avec même cette nomination d'un juge qui n'aurait normalement jamais dû avoir lieu, étant donné qu'il était l'un des 31 inculpés dans l'affaire de fraude concernant ce groupe textile Beaulieu. Ce fait a encore retardé cette affaire, qui traînait déjà depuis 19 ans. Avec, comme cerise sur le gâteau que l'avis positif sur la nomination de ce juge avait été rendu par la juge Mme De Tandt peu avant sa suspension de sa fonction de présidente du tribunal de commerce de Bruxelles! Bref, des affaires devenues tellement complexes qu'un rat n'y retrouverait pas ses jeunes et qui permettent aux affairistes d'échapper à bien des sanctions. Le simple vol à l'étalage, lui, est bien plus vite régler que celui de millions volés à l'Etat. Vous avez-dit "justice de classes", mais non ce n'est que du bête et méchant populisme. Et puis, on s'étonnera du succès de l'extrême-droite…

 

10:30 Écrit par mik | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.