mik dupont UA-70672535-1

23/01/2017

La valeur du travail

valeur-travail_1-1f635.jpgC'est fou ce que les détenteurs de capitaux (nous le voyons encore dans la campagne électorale de Fillon, Valls et de Macron) louent la valeur du travail tandis qu'eux ne font que de faire travailler l'argent pour s'enrichir! Pas difficile à comprendre dès lors que cette valeur du travail salarié est la seule créatrice de richesse. Quand comprendrons-nous que la richesse, la vraie, le seule créatrice de plus-value est confisquée par des nantis qui la considèrent comme simple marchandise? C’est bien l’usage de cette marchandise ouvrière particulière qu’achète " l’homme aux écus" pour la revendre à son seul profit en se foutant de la personne qui la fabrique du moment qu'elle travaille bien et au prix le moins cher. Pour la grande majorité de nos politiciens, consciemment pour les plus informés et inconsciemment pour les plus naïfs, l’exploitation du salariat n’est pas du vol, c’est le mécanisme capitaliste de base, conforme à l’échange par contrat entre deux individus sur le marché du travail, d'où leur envie de supprimer le pouvoir syndical en prétextant la "flexibilité" du travail. Si nous comprenons en plus de cette exploitation que banques et marchés financiers ne créent pas de valeur; que les titres sur une partie du produit réel ne sont que des droits de propriété sur une partie des futurs produits du travail, nous pourrons faire bouger les choses et arriver à plus de justice sociale. Mais, si vous êtes d'accord avec cela, vous serez populiste, pire encore: marxiste… Et oui, c'est très sommaire pour une vision bien plus complexe, mais c'est une "perception" marxiste pour qui les salaires ne représentent pas la valeur du travail mais la location de la force du travail du salarié. Terrible hein Marx, c'est la Corée du Nord!! LOL.

10:12 Écrit par mik | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.