mik dupont UA-70672535-1

30/05/2017

Ces médias qui nous formatent

oligargue.jpgTrop souvent, nous nous croyons encore bien informés par nos médias. A y regarder de plus près, nous sommes en fait bien plus formatés qu'informés. Sans mettre en doute l'honnêteté de beaucoup de journalistes, il faut cependant bien admettre que celle-ci est bien encadrée. Elle l'est par tout un réseau capitaliste qui possédé des médias afin de jouer un rôle d’influence, tant sur des clients ou partenaires privés que sur les décisions étatiques. Tout un système de possédants qui s'arrange bien pour tenir l'opinion sur ce qu'il veut voir dans l'actualité et donner la réponse qui lui convient aux citoyens naïfs. Un peu d'infos orientées et beaucoup de jeux, voilà qui évite la révolution! Les proximités entre patrons de médias et politiques n'est plus un secret.

On nous rétorquera la liberté des journalistes. Très bien, mais c'est ignorer leur autocensure. Des journalistes qui veulent bien faire leur métier, mais qui n’osent plus proposer des articles sur des sujets sensibles… sans compter les pressions économiques, avec les suppressions de postes et des moyens nécessaires à tout travail d’enquête.

L'information qui devrait être un bien public devient purement et simplement un produit de consommation qui nous formate à la façon des techniques publicitaires. Nous pensons connaître notre pays, le monde à travers quelques flashs choisis de quelques minutes. Une information Low -Cost, qui est aussi une forme de censure bien orchestrée et sous contrôle d’une petite oligarchie, véritables chiens de garde du néolibéralisme. La victoire de Macron en France n'est pas étrangère à ce système.

Pas facile dès lors pour le simple citoyen, enclin à s'accrocher à des clichés courts, à éviter le piège. Il ne peut pourtant y avoir de démocratie forte, voire même de démocratie tout court, sans citoyens informés, et bien informés. Cela nous concerne tous, alors autant savoir décoder ce qui nous est servi.

 

11:38 Écrit par mik | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.