mik dupont UA-70672535-1

14/07/2017

Défilés militaires

militaire.jpgAprès celui de la France aujourd'hui, ce sera le nôtre le 21. Je n'aime pas ces défilés "patriotiques". C'est un peu comme si on célébrait les guerres du moment. Je ne dis pas que nous n'avons pas besoin de militaires, mais doit-on célébrer et crier cocorico à nos bombardements en Irak, en Syrie? Doit-on nous éblouir par une technique de plus en plus perfectionnée pour tuer? Doit-on nous réjouir de toutes ces dépenses énormes pour des guerres qui ont été faites ou sont en cours? Faut-il éblouir nos yeux par ces beaux et brillants uniformes d'officiers qui président des boucheries qui ressemblent peu aux palmes d'or et plumeaux de képis d'apparat? Quelle mascarade! Par contre, je trouve utile de rappeler les révolutions populaires, comme la prise de la Bastille ou chez nous le très relatif soulèvement populaire de 1830! A bien y réfléchir, la défense des frontières n'a jamais été que des enjeux d'industriels et de riches déguisés en patriotisme inculqué dans la tête des pauvres qui en payent le gros prix. Aucune frontière ne devrait valoir une guerre. Plutôt que tout ce déploiement qui coûte d'ailleurs très cher au contribuable, on ferait mieux de faire défiler le peuple qui clamerait ses vrais problèmes et besoins…

Alors moi, je rejoins la chanson de Brassens:

" Le jour du quatorze-Juillet,

Je reste dans mon lit douillet ;

La musique qui marche au pas,

Cela ne me regarde pas.

Je ne fais pourtant de tort à personne,

En n'écoutant pas le clairon qui sonne ;

Mais les braves gens n'aiment pas que

L'on suive une autre route qu'eux…".

09:22 Écrit par mik | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.