mik dupont UA-70672535-1

07/08/2017

Les mouvances idéologiques

jaurès.jpgAlors que certains se plaisent à enfermer le PTB  à travers une idéologie communiste qui ne s'est pourtant jamais figée et a connu bien des succès, défaites et déboires, la mémoire semble bien plus faible lorsqu'il s'agit de regarder l'évolution des partis dits traditionnels dans notre pays.

Que d'évolutions entre catholiques, libéraux et socialistes depuis l'indépendance de la Belgique! Le coup de Lutgen de s'allier avec les libéraux n'a rien de neuf dans cette longue histoire. Les divorces et alliances se sont égrainés au fil d'opportunités diverses d'être au pouvoir dans un régime de la représentation proportionnelle qui, elle aussi, a subi bien des modifications. Les tactiques électorales, des plus dures aux plus souples primèrent souvent sur les principes fondateurs. Si la droite et la gauche interrompirent parfois leurs querelles, et bien avant Di Rupo, elles menèrent l'une contre l'autre une lutte constante.

Aux amateurs de lire ou relire cette histoire. Ce que perso j'en retiens est que la Belgique reste ce qu’elle était devenue en 1893 : une démocratie à prédominance de petite bourgeoisie et de l’élément rural.

Les victoires obtenues par la classe ouvrière ne se sont pas jouées au Parlement. La structure de l’Etat et ses moyens financiers, complètement restructurés par une régionalisation n'intéressant que peu de citoyens, ne servent qu'à diviser les couches populaires. L’histoire des Belges présente indubitablement certaines périodes de cohésion d’ensemble suffisamment forte pour que Wallons et Flamands se soient battus côte à côte au cours de ses épisodes les plus dramatiques.

J'ose encore espérer une cohésion retrouvée pour le combat à mener pour la survie d'une sécurité sociale juste et une solidarité pour maintenir des services publics forts.

22:03 Écrit par mik | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Écrire un commentaire