mik dupont UA-70672535-1

30/08/2017

Le CDH sur la voie du MR

MR CDH.jpgQuand, pour ceux qui ont un certain âge et de la mémoire, Gérard Deprez, ex président PSC, a claqué la porte de son parti, sous la nouvelle présidence de Nothomb, il y avait à la fois une vengeance pour le baron qu'il ne voulait pas voir à la tête, mais aussi une vision politique à plus long terme. Son mouvement MCC est et restera un nain politique inconnu du grand public. Vite absorbé par le MR, il a pu assurer à Deprez et quelques-uns de ses fidèles des mandats confortables. Mais au-delà de la petite histoire, Deprez a eu raison trop tôt. Ce qui se passe au sein de son ex parti semble bien se dessiner aujourd'hui dans ce qu'il avait imaginé. Le CDH de Milquet, pourtant adulée comme personne par Deprez, est mort. La madame NON, alliée au PS, se fait assassiner par son poulain bastognard. La brillante juriste qui aurait pu être happée aussi bien par le PS que le PSC de l'époque devra faire son deuil de l'aile gauche de son parti où le poids des organisations ouvrières, telles que la JOC et le MOC, la CSC, Vie féminine s'est réduit à peau de chagrin. Sans compter les directions des écoles catholiques qui se retrouvent à droite, tandis que les enseignants ont viré vers la gauche et Ecolo.

Le MR vient de tout gagné avec le coup de poker de Lutgen. L'échec à Bruxelles et en Communauté française est peu de chose sur le tableau de chasse des bleus. A moyen terme, la future alliance MR-NVA-CDH se dessine. Un CDH tellement affaibli qu'il n'aura plus que le choix fait jadis par Deprez. Dans un premier temps une alliance au sein du MR, à l'image du MCC, avant la fusion totale. Je vois bien Lutgen se débiner de sa présidence catastrophique par un mandat de vice-premier au fédéral en 2019.

Tout ceci reste évidemment supputation car en politique tout peut vite évoluer et les retournements de vestes sont fréquents. Et puis, espérons des électeurs lucides qui auront pris conscience de la boîte à crabes que sont les partis traditionnels que nous payons pourtant au prix du homard!

10:39 Écrit par mik | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.