mik dupont UA-70672535-1

06/09/2017

"Fils ou fille de"

dynastie politique.jpgQue pensez des "fils ou filles de" en politique? L'émission de "Question à la Une" vient de mettre en lumière une réalité qui n'est pas neuve. Nous avons constaté les avantages évidents pour les descendants de ces dynasties. Nous n'en avons vus que quelques-uns, alors que la liste est longue et ce dans tous les partis traditionnels, sauf pour écolo avec seulement la fille de Isabelle Durand et en ce qui concerne le PTB Tina van Rompuy sœur de Herman et Eric. La politique belge est, même si pas la seule, connue pour le nombre de politiciens et conseillers dont un parent ou membre de la famille fut ou est aussi politicien. On peut donc parler de dynasties politiques. L'avantage démocratique de cette situation, lui, est, bien plus douteux. Elle empêche un vrai renouvellement, non seulement de places, mais aussi d'idées et de visions. Rare de voir dans ces dynasties un changement de cap de pensée politique. Tina Van Rompuy fait exception! Impossible aussi de nier un carriérisme qui hypocritement se décline en vocation à servir la collectivité! Mais que faire pour changer cette tradition, alors que c'est bien l'électeur qui choisit, même si son choix est "formaté"? Légiférer par des interdits me parait bien difficile. Moi-même, je tiens certainement ma fibre politique de ma généalogie puisque père et grand-père étaient conseillers communaux. Changer la donne demande en tout cas un éveil politique beaucoup plus grand auprès de la masse populaire. Eveil en famille, mais aussi à l'école et dans les mouvements associatifs. L'attrait déguisé en service de la collectivité deviendrait certainement plus sincère si les mandats étaient nettement moins payés. Là, il existe bien un moyen de légiférer.

22:07 Écrit par mik | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.