mik dupont UA-70672535-1

18/09/2017

L'hypocrite "générosité" du MR

mr jeholet.jpgNous connaissons tous le discours libéral chantant, sur tous les tons, le refrain qu'il faut d'abord créer la richesse pour "après" mieux la partager. Voilà qui est porteur chez les esprits simples. Un peu de sérieux! La richesse existe bien, même si nous ne sommes plus à l'âge d’or de la croissance économique et du plein emploi des années 60. La vraie question à se poser est: quelle est la cause d'une stagnation dénoncée par ceux qui en sont les responsables ? Les mêmes qui veulent maintenir un système qui nous a amené à une crise qui n'en finit pas. Ce n'est d'ailleurs plus une crise mais bien la faillite d'une mécanique libérale. Les forces des marchés autorégulés et équilibrés ont connu un crash qui est devenu systémique. Une évidence avec le temps, reniée seulement par ceux qui n'en n'ont pas été les victimes. L'échec d'un système qui ne cesse de s'aggraver par une mondialisation dictée par les grandes entreprises et les marché financiers.

Quelle est la conséquence de ce système libéral à la sauce ( chez nous) Michel et De Wever? Un affaiblissement du processus démocratique et surtout un nouveau plan de croissance non égalitaire dicté par le marché au nom d'une liberté qui vous appauvrit et vous emprisonne. On comprend mieux alors l'attaque des syndicats et l'engrenage vers des salaires plus bas et plus "flexibles". On comprend mieux la redistribution oligarchique, la spoliation du domaine public, la corruption et la peur de voir monter la révolution d'une large population qui constate son appauvrissement. Il ne faut pas être expert, ni même communiste pour voir les revenus réels en stagnation pour la majorité et les énormes acquis pour une minuscule élite!

L'alliance infernale entre une dite démocratie et l’économie de marché, pratiquée par les libéraux et partagée largement par le PS, se voit mise en danger par la montée du PTB. Rien d'étonnant de constater leur rage contre une montée de l'ennemi n°1 du système inégalitaire: le communisme!

Ce libéralisme sort alors son arme favorite. Il tente de faire croire au "sauvetage" des classes les plus faibles. Comme si le système qui les engendre pouvait les sauver! Il tente de masquer les inégalités extrêmes de richesse et de revenus (qui ont toujours été pourtant leur marque de fabrique) par un souci hypocrite d'accompagner les sans-emplois tout en renforçant les préjugés à partir desquels s’opèrent des choix politiques attaquant les chômeurs plutôt que le chômage.

Je ne suis pas expert économique, mais faut-il l'être pour comprendre le mal systémique d'une politique de droite, dénoncée d'ailleurs plus pertinemment que moi, par des économistes de renom, non inféodés au monde de la finance?

Comment croire encore ce que Jeholet osait bêtement déclarer hier sur RTL. Nous voulons agrandir le gâteau pour mieux le redistribuer au profit de tous! Des naïfs y croiront encore, pas moi et j'espère pas vous…

22:16 Écrit par mik | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.