mik dupont UA-70672535-1

12/10/2017

Les moustiques Hedebouw et Vanhees

moustique rouge.jpgDans le ronron traditionnel d’une Chambre où tourne la troupe théâtrale de petits acteurs jouant à tour de rôles ceux étant principaux dans la majorité et les secondaires dans l’opposition, les deux parlementaires du PTB apparaissent comme parasites de cette scène. Leur costume rouge était prévu pour rester en coulisses, mais voilà qu’ils apparaissent en moustiques, piquant de plein fouet la langue bien pendue des blablateurs faisant passer leurs discours de café de commerce en termes savants. La réplique de l'argument " populiste" devient caduque quand ce populisme se transforme en chiffres éloquents prouvant la manipulation gouvernementale. L’horreur devient totale quand les chiffres du parti rouge se voient confirmés par des médias dits sérieux. La Libre et l’Echo seraient-il passés en « stoemelings » au service de ces horribles gauchistes empêcheurs de tourner en rond ? Pire, ne seraient-ils pas dépendants, voire financés par la Corée du Nord ? L’attaque de Michel traitant le service d’étude du PTB de vénézuélien tombe comme un flop argumentaire. L’association du parti moustique aux méchants et vilains partis communistes a du plomb dans l’aile. Les chiffres de l’ONSS, sources du décryptage rouge ne peuvent trouver l’argument que cet organisme serait à la solde de Castro ou Maduro ! Briser la montée du PTB par ce genre de commentaires ne fonctionne plus. Que faire donc pour éviter la multiplication des moustiques ? Que trouvez comme autre insecticide ? Que trouver pour dire que la responsabilité vaut bien 11.000€ par mois pour être bon acteur ? Pas question de perdre la moindre goutte de fric par les piqûres d' Hedeboux et Vanhees. Accepter celles des autres mannekens ( PS, CDH ou Ecolo), qui ne faisaient que chatouiller, suffisait au succès de la pièce, mais le danger est aujourd’hui bien plus grave. Le duo de l’ex- biologiste et de l’ex- inspecteur des finances commencent à bien faire. Critiquer le populisme quand on le pratique, voilà qui se remarque. L’électeur naïf et manipulé commence à se raréfier. Le narcissisme de Michel devient moins payant que le charisme de Raoul. Attendons-nous donc à une large alliance des partis traditionnels pour prolonger le vaudeville qui leur offre un costume sur mesure en obligeant le peuple à s'habiller du prêt-à-porter avec leurs mesures qui nous font serrer notre ceinture !

11:17 Écrit par mik | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Écrire un commentaire