mik dupont UA-70672535-1

10/03/2018

Dernier baromètre politique

baromètre.jpgLes sondages restent des sondages. Si la progression des Verts est constante, les autres partis semblent jouer au yoyo. Mais attention aussi à la « com ». Oser, par exemple, parler de déclin du PTB à Bruxelles avec 7,4%, alors qu’il obtenait aux dernières élections fédérales 3,8% ; ou encore une légère chute de 1,6 point en Wallonie avec 17,3% comparativement aux 5,5% en 2014, est pour le moins léger. Bien entendu, mon subjectivisme « pro PTB » joue, mais gardons une certaine objectivité dans les chiffres. Si ce parti obtenait les derniers pourcentages sondés, et même un peu moins, ce serait un fameux score. A noter aussi la progression en Flandre de 2,8% à 6%. Le parti est le seul qui est encore national. Et ne pas oublier de traduite tout cela en sièges !

Voilà qui reste encourageant. Mais l’important réside-t-il dans des changements de votes dans les urnes ? Bien naïf est celui qui y croit. Changer de têtes politiques n’est qu’un jeu de dupes. Donner un coup de semonce à nos gouvernants par un vote qui ne serait que protestataire est utile mais bien insuffisant au à un vrai changement de politique. Cela ne tue pas un système aux mains d’autres têtes que celles pour qui nous votons. Le profit de quelques-uns, y compris celui de la poche des élus, comme démontré par la série de scandales, ne changera que par la pression constante et active d’une majorité de citoyens. Cela ne changera surtout que par la reprise de pouvoir par l’Etat des grands secteurs économiques et le développement des services publics. Tout autre programme ne sera que pipo ou people.

Reste donc un long travail de conscientisation qui doit passer de la protestation à la proposition pour aboutir à la concrétisation. Pour ce faire, il faut faire cesser les gros clichés et la peur de nous voir perdre ce que nous avons peu ou pas ! La référence marxiste n’est pas dépassée. Elle reste une grille d’analyse plus actuelle que jamais. A partir de cette colonne vertébrale de pensée et d’action, nous pourrons enfin tuer le système capitalisme qui ne fait que nous maintenir la tête hors de l’eau en nous faisant croire à la noyade si nous ne nous y accrochons pas. 

08:24 Écrit par mik | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |